Carmen Jorda lorgne sur un premier run à bord de la Lotus E23 Hybrid

Carmen Jorda assiste à son troisième Grand Prix en tant que pilote de simulateur Lotus F1 Team. La jeune espagnole baigne toujours dans le garage et n'est jamais loin du muret des stands, casque sur les oreilles, et absorbant tout ce que le team met en place d'un point de vue organisationnel pendant les weekends de course.

L'objectif de Jorda est désormais d'acquérir plus d'expérience dans le simulateur d'Enstone, pour convaincre Lotus de lui laisser une occasion de rouler dès cette année dans la monoplace du team.

"Je fais beaucoup de travail dans le simulateur et c'est super d'être ici sur le circuit et d'apprendre avec le team", explique-t-elle au micro de Sky Sports.

Le contraste entre ce que connaissait la jeune pilote en GP3 et l'univers F1 est énorme, et Jorda s'imprègne de toute la mécanique bien huilée du team sur un weekend de Grand Prix.

"En GP3, tout est plus petit : l'équipe, l'auto! Il n'y avait que 8 personnes dans le team!", rappelle-t-elle à titre de comparaison. "Ici, il y a tant à apprendre, il y a tant de monde".

"Mon objectif cette année est de monter dans l'E23 Hybrid, peut-être dans quelques mois, après avoir fait pas mal de simulateur. Je crois que Bernie a raison, ce serait une bonne idée d'avoir un championnat féminin avec des femmes qui courent entre elles. Je suis en compétition depuis que j'ai 12 ans et pourquoi ne pas voir des femmes se battre entre elles dans leur propre championnat?"

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Carmen Jorda
Équipes Lotus F1
Type d'article Actualités
Tags carmen jorda, femme, gp3, jorda, simulateur