Les conséquences cachées du crash de Verstappen
Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Par :
Co-auteur:
Guillaume Navarro

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Une fois qu'il a été clair qu'il en était sorti indemne, les pensées se sont tournées vers les points de Championnat du monde perdus et l'énorme gain que Lewis Hamilton a pu faire en remportant finalement la course. Cependant, en 2021, il y a une autre conséquence pour les équipes de pointe qui n'était pas auparavant une considération sérieuse : le coût monétaire d'un accident majeur alors que l'on évolue désormais dans une nouvelle ère de règlements financiers imposés par la FIA.

Cette saison, les équipes ne peuvent pas dépenser plus de 145 millions de dollars pour le développement, la construction et l'exploitation de leurs voitures. Pour Mercedes, Red Bull et Ferrari, cela a nécessité une approche très différente. Elles ont dû licencier certaines personnes, en transférer d'autres sur des projets non liés à la F1 et rendre compte de chaque livre, dollar ou euro dépensé pour les programmes de course. "Nous nous battons vraiment pour arriver juste en dessous du plafond budgétaire et nous parlons [d'une marge] de dizaines de milliers de livres et non de centaines de milliers", avait noté le patron de Mercedes, Toto Wolff, en début saison.

partages
commentaires

Capito : Dépasser le budget, pire que tricher en piste

Alors que deux écuries auraient enfreint le plafond budgétaire en 2021, les autres directeurs d'équipe s'insurgent, notamment Jost Capito et Toto Wolff.

Dans le "barbecue", Gasly n'est "jamais sorti aussi vite" d'une F1

Victime d'un incendie sur son AlphaTauri lors des EL2 du Grand Prix de Singapour 2022, Pierre Gasly a pris la situation avec le sourire tout en précisant qu'il n'y avait rien eu d'inquiétant pour sa monoplace.

Guide pratique : Comment assister à la 80e édition du Grand Prix de Monaco

Le frisson des voitures de Formule 1 qui défilent, les pneus qui crissent, les vitesses sans précédent atteintes par les pilotes, les circuits difficiles… S'il est amusant de regarder un Grand Prix à la télévision, il est beaucoup plus spectaculaire d’assister à la course en vrai.

Verstappen en manque de kilomètres : "Pas la fin du monde"

Au garage durant la majeure partie des Essais Libres 2 du Grand Prix de Singapour, Max Verstappen n'est pas inquiété par le fait d'avoir fait l'impasse sur des relais prolongés en préparation de la course.

Un meilleur temps puis le retour des maux de tête pour Hamilton

Lewis Hamilton déplore les rebonds chroniques de la Mercedes, de nouveau exacerbés sur le circuit de Singapour, où il a pourtant signé le meilleur temps de la première séance d'essais libres.

EL2 - Ferrari brille dans un top 5 resserré, Gasly s'enflamme

Carlos Sainz (Ferrari) a signé le meilleur temps des Essais Libres 2 du Grand Prix de Singapour 2022 devant son équipier Charles Leclerc et George Russell (Mercedes). La séance a été marquée par un début d'incendie impressionnant sur l'AlphaTauri de Pierre Gasly dans les stands.

Plafond budgétaire : Wolff compte sur une FIA ferme

Alors que deux écuries, dont Red Bull, sont soupçonnées d'avoir enfreint le plafond budgétaire dès sa première année, Toto Wolff s'attend à ce que la FIA fasse respecter les règles avec fermeté.

De Vries chez AlphaTauri : "La décision prise d'ici Suzuka"

Helmut Marko a précisé qu'il y avait "encore des négociations en cours" avant de prendre une décision définitive quant au recrutement de Nyck de Vries chez AlphaTauri.

Pourquoi la bataille des ailerons arrière devient plus complexe
Article précédent

Pourquoi la bataille des ailerons arrière devient plus complexe

Article suivant

La F1 doit être "fière" de son premier GP avec Qualifs Sprint

La F1 doit être "fière" de son premier GP avec Qualifs Sprint