Caterham aura des nouveautés à Melbourne

Après des essais hivernaux marqués par les problèmes de fiabilité rencontrés par les écuries motorisées par Renault, Caterham émerge clairement comme la plus fiable équipe du losange, mais manque peut-être de compétitivité

Après des essais hivernaux marqués par les problèmes de fiabilité rencontrés par les écuries motorisées par Renault, Caterham émerge clairement comme la plus fiable équipe du losange, mais manque peut-être de compétitivité.

Comme le souligne Marcus Ericsson, les essais privés ont été productifs, puisque Caterham fait partie des rares équipes à avoir réalisé une simulation de course.

"Les essais de pré-saison ont été difficiles, mais au final, nous avons réalisé la majeure partie de ce que nous avions prévu, donc il ne devrait pas y avoir trop de surprises à Melbourne", estime le Suédois. "À la fin des essais, notre niveau de fiabilité était le meilleur des équipes Renault et nous avons fait une simulation de course comprenant la procédure du tour de formation, les départs et les arrêts au stand, donc avec le kilométrage parcouru lors des essais de Bahreïn, nous ne pouvons pas être mieux préparés".

Pour ce premier Grand Prix, Caterham mise sur plusieurs évolutions pour monter dans la hiérarchie, même si la fiabilité devrait être plus importante que la compétitivité. À Bahreïn, les verts étaient en fond de tableau, bien que Cyril Abiteboul ait précisé que la CT05 était capable de rouler deux secondes plus vite.

"Nous ne savons toujours pas où nous sommes en termes de performance", relativise Kamui Kobayashi, "en partie parce qu'on ne le sait jamais en essais car on ne sait pas ce que font les autres. Aussi, nous n'avons pas pu faire de vraie simulation de qualifications à Bahreïn. Nous apportons des évolutions en Australie, y compris un aileron avant amélioré, et nous allons travailler là-dessus vendredi et samedi matin. Nous en saurons davantage sur notre position dans la hiérarchie quand les qualifications seront terminées".

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kamui Kobayashi , Marcus Ericsson
Type d'article Actualités