Caterham - La dixième place est importante, pas vitale

Successeur de l'éphémère Christijan Albers à la direction de l'équipe Caterham, Manfredi Ravetto est sorti de son silence après sa première course à Singapour en tant que team principal

Successeur de l'éphémère Christijan Albers à la direction de l'équipe Caterham, Manfredi Ravetto est sorti de son silence après sa première course à Singapour en tant que team principal. L'Italien, qui aurait détaillé avec le maximum de transparence possible la situation du team à son personnel, est revenu sur le travail fourni à Leafield.

Onzième et dernière du championnat constructeurs, Caterham continue d'espérer accrocher la dixième position. Mais Ravetto précise que cette place, bien qu'essentielle, ne sera pas l'unique condition pour la survie de l'écurie.

"Nous essayons actuellement de poursuivre le développement de notre voiture", explique-t-il sur le site officiel de la Formule 1. "Nous voulons introduire certaines nouvelles pièces supplémentaires car la dixième place au championnat constructeurs est notre objectif. La dixième position est de la plus grande importance pour nous, mais ce n'est pas vital. Nous avons un projet en place, quelle que soit la position, car nous voulons donner un avenir à l'entreprise."

Pour y parvenir, Caterham a bouleversé son organigramme au fil des dernières semaines, non sans créer des vagues en interne avec une réduction drastique du personnel. "Nous avons restructuré le département technique et nous l'avons placé sous le contrôle de John Iley et de son staff, ce qui n'était pas le cas avant que nous arrivions", détaille Ravetto. "Cela montre déjà des données intéressantes. Mais bien sûr nous ne construirons pas une voiture capable de gagner le Championnat du Monde."

Car selon le nouveau team principal, la plus grosse faiblesse de Caterham sous l'ère de Tony Fernandes est justement de s'être vu trop grande.

"C'est une petite équipe qui a été structurée comme une grosse équipe, comme un top team, et ça ne peut pas fonctionner comme ça. Vous devez être réaliste. Je ne sais pas ce qu'était l'objectif des précédents propriétaires, mais ce n'était pas viable, et il a été prouvé que ça ne l'était pas."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Christijan Albers
Type d'article Actualités