Formule 1
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

La procédure judiciaire autour de Caterham touche à sa fin

partages
commentaires
La procédure judiciaire autour de Caterham touche à sa fin
Par :
25 janv. 2019 à 10:55

Plus de 200 anciens employés de Caterham F1 ont reçu une modeste somme d'argent, alors que la longue saga juridique qui a fait suite à la liquidation de l'écurie approche de son dénouement.

Caterham a été placé sous administration judiciaire en 2014. L'équipe avait été mise en vente quelques mois plus tôt par son fondateur Tony Fernandes, et un groupe d'investisseurs avait procédé à son rachat durant l'été. À la fin de cette même année, le cabinet Smith & Williamson avait pris le contrôle de Caterham, mais l'écurie avait dû déclarer forfait pour les Grands Prix des États-Unis et du Brésil, avant de participer à la dernière manche de la saison, à Abu Dhabi, grâce à un financement sous forme de crowdfunding.

Les tentatives qui ont suivi pour rester sur la grille en 2015 ont toutes échoué. De nombreux salariés ont alors quitté la structure pour rejoindre d'autres écuries, tandis que la majeure partie du matériel de Caterham a été vendu aux enchères avant le début de la nouvelle saison.

D'après les informations de Motorsport.com, Smith & Williamson a pu verser le 15 janvier une somme à 216 employés qui étaient passés sous son contrôle à l'époque. Une "bonne nouvelle" selon Finbarr O’Connell, Henry Shinners et Mark Ford, en charge du dossier. "Cela reflète les années de travail des administrateurs pour dénouer les affaires complexes liées aux entreprises de Caterham en Formule 1", précisent-ils.

Lire aussi :

Selon eux, de nombreux actifs devant être convertis impliquaient des dossiers internationaux et faisaient l'objet de réclamations qui ralentissaient le processus. Dernièrement, ils ont pu être traités, permettant de générer une somme suffisante pour envoyer des versements à des ex-employés.

En mai dernier, la dette totale de Caterham était estimée à plus 26 millions d'euros, et les principaux créanciers avaient quasiment fait une croix sur l'argent qui leur était dû. C'était notamment le cas de Renault, qui avait motorisé l'écurie, et à qui cette dernière devait sept millions d'euros. Sur la liste des 300 créanciers figuraient également Total, Dell ou encore McLaren.

Recouvrer de telles sommes serait utopique, mais le processus qui prendra fin en cours d'année pourrait encore ouvrir la voie à quelques modestes versements. "Il reste une bonne perspective pour de petits dividendes allant aux créanciers sans garantie, et nous prévoyons de faire ce paiement au cours des six prochains mois", ajoutent les administrateurs. Il s'agira de l'ultime étape avant que le dossier Caterham ne soit définitivement clos.

Avec Scott Mitchell  

Giedo van der Garde, Caterham CT03

Article suivant
Toro Rosso annonce sa présentation 2019

Article précédent

Toro Rosso annonce sa présentation 2019

Article suivant

C'était un 25 janvier : Ferrari dévoile sa première F1 hybride

C'était un 25 janvier : Ferrari dévoile sa première F1 hybride
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Caterham F1
Auteur Basile Davoine