Caterham toujours loin dans le classement

La première journée d'essais du Grand Prix d'Autriche a vu Caterham conserver sa position habituelle en fond de tableau : Kamui Kobayashi a signé les 20e et 21e temps des deux séances d'essais libres, tandis que Marcus Ericsson s'est classé 22e et...

La première journée d'essais du Grand Prix d'Autriche a vu Caterham conserver sa position habituelle en fond de tableau : Kamui Kobayashi a signé les 20e et 21e temps des deux séances d'essais libres, tandis que Marcus Ericsson s'est classé 22e et bon dernier à chaque fois.

Ericsson a vu ses Essais Libres 1 prendre fin de manière prématurée suite à un problème électrique survenu après seulement huit tours parcourus. Par conséquent, l'après-midi a été chargé pour le pilote suédois, qui a parcouru, en EL2, pas moins de 48 tours du Red Bull Ring, circuit qu'il a par ailleurs particulièrement apprécié.

"Après le tour de piste à pied d'hier, il était clair que le Red Bull Ring allait représenter un défi vraiment intéressant, et même après seulement huit tours, je m'amusais déjà !" commente un Ericsson enthousiaste.

Le pilote Caterham a toutefois rencontré des problèmes de survirage cet après-midi : "Le principal domaine que nous devons étudier est le survirage qui nous faisait perdre du temps, surtout en milieu de virage".

Journée plus classique pour Kamui Kobayashi, auteur de 24 tours dans chaque séance, qui n'a pas rencontré de souci particulier, mais pour qui le point d'interrogation est les pneus.

"Le niveau d'adhérence [en supertendres] était le même qu'en tendres, et même si je ne m'attendais pas à une différence énorme, c'était quand même un peu bizarre qu'il n'y ait pas plus d'adhérence", s'étonne le Japonais, avant d'ajouter : "Ce que nous ne connaissons pas, c'est le comportement des pneus quand la piste sera plus chaude. Aujourd'hui, la météo était plus fraîche que ce qui est annoncé pour samedi et dimanche donc nous devrons travailler là-dessus à nouveau en EL3".

Demain, sur un tracé qui ne pardonnera pas les erreurs en qualifications, les pilotes Caterham devront être irréprochables pour parvenir à menacer les Marussia et les Sauber.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kamui Kobayashi , Marcus Ericsson
Équipes Sauber
Type d'article Actualités