"Ce n'est qu'un au revoir" promet Enstone à Grosjean

Après dix ans d'histoire commune, les chemins se séparent entre le pilote et son équipe, mais pourraient se croiser de nouveau dans quelques années.

En optant pour un nouveau choix de carrière en rejoignant Haas F1 l’année prochaine, Romain Grosjean va mettre un terme à la fin de la saison à une collaboration de longue date avec l’écurie d’Enstone. 

Devenu pilote d’essais de Renault en 2008, quand le Losange était encore engagé à titre de constructeur en F1, Grosjean était impliqué à Enstone depuis plus de deux ans déjà. "Je me souviens de ma première arrivée à Enstone en septembre 2005", raconte-t-il. "Je crois que les gens se souviennent de moi comme quelqu’un de timide et qui n’était pas capable de parler anglais!"

C’est finalement en 2009, dans un contexte politique difficile, qu’il doit assumer la succession de Nelson Piquet Jr. et faire ses débuts en F1 avec Renault, aux côtés de Fernando Alonso. Une première expérience difficile, à la suite de laquelle il n’est pas conservé. S’en suivent deux années à faire le dos rond, à multiplier les expériences telles que les 24 Heures du Mans en GT ou la conquête du titre en AutoGP malgré une arrivée dans le championnat après trois meetings manqués. 

L’année décisive pour retrouver la F1 restera 2011 avec un engagement à plein temps en GP2 et un objectif de titre tenu, lui permettant de revenir par la grande porte dans l’équipe d’Enstone, devenue Lotus, au début de la saison 2012. 

Lotus et Grosjean, ce sera donc un chapitre de quatre saisons complètes en F1, avec des joies et des désillusions, des podiums et le regret de n’avoir pas réussi encore à décrocher cette fameuse première victoire. 

Une saison noire en 2014

L’année 2014, saison de toutes les déceptions, n’aura pas eu raison de la détermination de Grosjean. Le retour d’une monoplace davantage compétitive cette saison et la perspective du rachat par Renault, retardée encore et toujours au milieu des difficultés financières du team, ne l’auront pas dissuadé de se lancer un nouveau défi. 

Mais le pilote franco-suisse n’est pas un homme qui oublie facilement, et il ne cache pas que son rêve le plus fou serait de connaître un jour le plus grand succès avec l’équipe qui l’a accompagné en F1 pendant toutes ces années. 

"J’ai adoré le temps passé à Enstone", insiste-t-il. "Dix ans après mon premier jour, j’ai pris part à 80 Grands Prix, j’ai décroché 10 podiums et il y a peut-être plus à venir d’ici la fin de la saison."

"Nous avons été le groupe de gens le plus solide, et ce sera très difficile de dire au revoir. Mon rêve serait de devenir champion avec Enstone ; peut-être qu’un jour cela arrivera."

Un espoir partagé? Mardi soir, le site officiel de Lotus F1 ne manquait pas d'achever son communiqué, en français dans le texte, par "Ce n'est qu'un au revoir"

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement Annonce de pilote Haas F1 Team
Pilotes Romain Grosjean
Équipes Lotus F1 , Haas F1 Team
Type d'article Actualités
Tags enstone, line-up, saison 2016