Ce changement de règles à la mi-saison qui tourmente les écuries
Prime
Formule 1 Analyse

Ce changement de règles à la mi-saison qui tourmente les écuries

Par :
, Featured writer

La directive technique émise par la Formule 1 pour réduire les niveaux d'automatisation des arrêts au stand a donné aux équipes une période d'ajustement malvenue. Bien que la sécurité ait été l'objectif premier, elle a déjà eu un impact significatif sur la course au titre et met une pression supplémentaire sur les équipes, alors que la saison touche à sa fin.

Lorsque le ravitaillement en carburant pendant les courses a de nouveau été interdit par la Formule 1 pour la saison 2010, en raison d'une recrudescence d'incidents impliquant des pilotes à la gâchette facile, quittant les stands avec les tuyaux de carburant encore attachés, la vitesse des arrêts a chuté de façon spectaculaire.

À l'époque, se rapprocher de la fourchette des trois secondes dans le box était considéré comme un exploit incroyable. Onze ans plus tard, un temps d'arrêt au stand de trois secondes est généralement accompagné d'une enquête de l'écurie après la course. C'est dire à quel point les attentes ont changé, et l'inclusion d'une automatisation accrue et de vérins articulés a poussé les arrêts au stand dans la limite occasionnelle de moins de deux secondes. Du moins, jusqu'à ce que la FIA dévoile une nouvelle directive technique pour le Grand Prix de Belgique afin de ralentir les arrêts au stand pour des raisons de sécurité.

partages
commentaires

Hamilton voit en Russell son successeur comme Champion du monde

Lewis Hamilton souhaite que George Russell soit son prochain compatriote à remporter le titre mondial de Formule 1.

Wolff pas convaincu qu'un long contrat aurait aidé Bottas

Si Valtteri Bottas s'est plaint de l'incertitude constante entourant son avenir chez Mercedes, Toto Wolff minimise l'impact de cette situation.

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Volkswagen en F1, c'est "sérieux" selon Jost Capito

Pour Jost Capito, le projet d'investir en Formule 1 est très sérieux chez Volkswagen, compte tenu du temps déjà consacré à y réfléchir.

Prost : Le comportement d'Alonso "est une très bonne surprise"

Un temps sceptique sur le profil de Fernando Alonso pour une écurie comme Alpine, Alain Prost estime que l'Espagnol "a beaucoup changé" depuis qu'il est revenu en F1.

Il y a 5 ans : le sacre de Rosberg face à Hamilton

Il y a cinq ans jour pour jour, Nico Rosberg décrochait à Abu Dhabi son premier et unique titre de Champion du monde de Formule 1, avec Mercedes. Quelques jours plus tard, il allait annoncer sa retraite, à la surprise générale.

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021

Hamilton : La Mercedes W12, une "sacrée diva"

Selon Lewis Hamilton, il est difficile de perfectionner les réglages de la Mercedes W12, une monoplace capricieuse.

Formule 1
26 nov. 2021
La F1 en "discussion" pour un retour en Afrique
Article précédent

La F1 en "discussion" pour un retour en Afrique

Article suivant

Hill : Bottas a quasiment fait signe à Verstappen de passer

Hill : Bottas a quasiment fait signe à Verstappen de passer
Charger les commentaires