Formule 1
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
30 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
79 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
92 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
114 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
135 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
149 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
163 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
191 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
198 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
212 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
219 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
247 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
254 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
268 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
282 jours

Leclerc va changer d'attitude suite à l'incident avec Verstappen

partages
commentaires
Leclerc va changer d'attitude suite à l'incident avec Verstappen
Par :
11 juil. 2019 à 16:58

Charles Leclerc se montre beau joueur après avoir perdu sa première victoire en Formule 1 suite à une passe d'armes litigieuse avec Max Verstappen, mais ne cache pas qu'il va désormais adapter son niveau d'agressivité en piste.

Charles Leclerc a longtemps mené le Grand Prix d'Autriche, mais Max Verstappen est revenu sur le Monégasque comme un boulet de canon en seconde moitié de course. Le pilote Red Bull a pris l'avantage au 69e des 71 tours, sans toutefois laisser de place pour la Ferrari à ses côtés, ce qui lui a valu une enquête des commissaires. Ces derniers ont néanmoins jugé qu'il s'agissait d'un incident de course, et la victoire de Verstappen a été entérinée, au grand dam de la Scuderia.

Lire aussi:

Dix jours plus tard, dans le paddock de Silverstone, lorsqu'il est demandé à Charles Leclerc si une telle situation peut le faire changer d'attitude, l'intéressé répond : "Oui. L'attitude, je pense, changera. Je pense que ça m'a tout simplement montré que les limites avaient été un petit peu poussées."

"J'en suis plutôt content, parce qu'en tant que pilote, on veut toujours conduire d'une manière agressive. Il semble que là, maintenant, on ait le droit. C'est plutôt bien. Après, ce serait bien que ce soit un petit peu plus constant dans les pénalités pour qu'on sache ce qu'on peut faire sur la piste."

Le poleman Charles Leclerc, Ferrari

Leclerc a donc modéré son opinion, qui était déjà prudente à la fin de la course. "Pour moi, il n'y a pas de problème", indique-t-il. "Si l'on prend seulement cet incident-là, je n'ai aucun problème avec la [non-]pénalité."

"Par contre, quand on regarde les incidents précédents de la saison, j'ai l'impression quand même qu'il y a des choses beaucoup moins graves qui ont été pénalisées. Si elles l'ont été, alors je considère que celle-là aurait dû aussi être pénalisée. Mais ça n'a pas été le cas, donc si l'on peut maintenant conduire de cette manière-là, je le ferai aussi et j'en suis le premier content."

Enfin, que peut attendre la Scuderia à Silverstone ? Lewis Hamilton est véritablement prophète en son pays avec quatre pole positions, quatre victoires et trois meilleurs tours sur les cinq dernières éditions du Grand Prix de Grande-Bretagne, mais l'an passé, c'est bel et bien la Ferrari de Sebastian Vettel qui s'était imposée. Charles Leclerc n'est cependant pas optimiste pour autant.

"Je pense que ce sera un petit peu plus compliqué à partir de ce circuit. C'est vrai que la vitesse en courbe, on a vu qu'on avait un petit peu plus de difficultés comparé à Mercedes et Red Bull. Ce sera plus important pour ce week-end, donc clairement, je pense que ce sera plus difficile. Mais en tout cas, on va tout donner, et j'espère continuer sur ma lignée de podiums. Et pourquoi pas une première victoire, ce serait bien !" conclut-il avec enthousiasme.

Propos recueillis par Scott Mitchell

Article suivant
Vettel : Ferrari a retrouvé de la "clarté" dans son développement

Article précédent

Vettel : Ferrari a retrouvé de la "clarté" dans son développement

Article suivant

Photos - Jeudi à Silverstone

Photos - Jeudi à Silverstone
Charger les commentaires