Formule 1
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Leclerc chez Ferrari en 2019 : "Pas réaliste pour l’instant"

partages
commentaires
Leclerc chez Ferrari en 2019 : "Pas réaliste pour l’instant"
Par :
7 juin 2018 à 17:00

Charles Leclerc aborde pour la première fois la possibilité de remplacer Kimi Räikkönen chez Ferrari pour la saison 2019 de Formule 1, mais se montre réaliste.

Sebastian Vettel, Ferrari SF71H et Charles Leclerc, Sauber C37
Charles Leclerc, Sauber
Charles Leclerc, Sauber C37
Charles Leclerc, Sauber
Charles Leclerc, Sauber C37
Charles Leclerc, Sauber C37
Charles Leclerc, Sauber C37
Charles Leclerc, Sauber C37 Ferrari, Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09, et Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Charles Leclerc, Sauber, avec une photo dédicacée par Sebastian Vettel
Charles Leclerc, Sauber C37 Ferrari, Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H

Protégé de Ferrari depuis 2016, Charles Leclerc fait partie des jeunes loups les plus estimés de sa génération, et beaucoup d'observateurs s'attendent à le voir rejoindre la Scuderia à moyen ou long terme.

Le contrat de Kimi Räikkönen à Maranello s'achève à la fin de la saison, et bien que Ferrari ne recrute que très rarement des pilotes inexpérimentés au poste de titulaire – le seul exemple "récent" étant Felipe Massa en 2006 –, on ne peut que se demander si ce ne pourrait pas être le cas de Leclerc.

"Ne pas y penser est toujours difficile", reconnaît le principal intéressé, que le Cheval Cabré a toujours fait rêver. "Quand les gens le disent, ça me fait forcément sourire. Mais en même temps, ça n'est pas réaliste pour l'instant. Je me concentre sur cette saison, je pense que c'est important. Si je commence à me laisser distraire parce qui pourrait peut-être arriver l'an prochain, je ne pense pas que ce serait positif pour moi, donc pour l'instant, je me concentre sur cette année."

"Puis, quand il sera temps de penser à l'an prochain, j'y réfléchirai ; espérons que nous aurons une opportunité de saisir ce baquet. J'en rêve depuis que je suis petit, donc j'espère courir pour eux un jour."

Champion GP3 et F2 ces deux dernières années, Leclerc dispute actuellement sa première saison dans l'élite avec l'écurie Sauber. Le Monégasque est déjà entré dans les points à deux reprises, avec notamment une remarquable sixième place à Bakou, et se sent très à l'aise au sein de la structure de Hinwil.

"J'ai moins de pression que si j'avais débuté dans une grande équipe, et ils ont eu beaucoup de jeunes pilotes, donc ils savent comment aider un jeune pilote à apprendre et à commencer en F1, donc c'est un très bon endroit où faire ses débuts", poursuit-il.

Lorsque Motorsport.com lui demande s'il pense avoir besoin d'une étape intermédiaire dans une équipe de milieu de tableau telle que Haas avant de rejoindre un top team, Leclerc répond : "Sauber fait tout ce qu'il faut pour progresser rapidement. L'avenir de l'équipe se présente très bien. Tout est positif."

"Simone Resta vient de nous rejoindre, ce sera un énorme boost pour l'équipe. Il a beaucoup d'expérience avec Ferrari, donc ça ne peut qu'être positif d'avoir quelqu'un qui a travaillé avec une telle équipe. Je n'ai entendu que du positif à son sujet. Nous devons maintenant voir comment les choses se passent, pas lors des prochaines courses car cela prendra plus de temps que ça, mais je suis convaincu que nous allons progresser au classement."

Propos recueillis par Glenn Freeman

Article suivant
Verstappen : "Vraiment marre de tous les commentaires sur moi"

Article précédent

Verstappen : "Vraiment marre de tous les commentaires sur moi"

Article suivant

Sans évolution moteur, Hamilton craint un "week-end difficile"

Sans évolution moteur, Hamilton craint un "week-end difficile"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Charles Leclerc
Équipes Alfa Romeo , Ferrari Races Boutique
Auteur Glenn Freeman