Leclerc a passé plus de temps que jamais à Maranello

Charles Leclerc et Ferrari ont travaillé avec encore plus d'assiduité qu'auparavant afin de préparer la saison 2021 de Formule 1.

Leclerc a passé plus de temps que jamais à Maranello

À l'exception de l'anomalie qu'a été la campagne 2020 de Formule 1 avec son début de saison reporté à cause de la pandémie de COVID-19, la catégorie reine du sport automobile connaît cette année un premier Grand Prix particulièrement tardif – Bahreïn, le 28 mars – par rapport à la norme des 30 dernières années. Sur cette période, la saison n'a commencé plus tard qu'en 2009, en l'occurrence le 29 mars.

Voir aussi :

Avec seulement trois journées d'essais hivernaux au programme de surcroît, les écuries ont eu tout le loisir de préparer la campagne à venir, et Charles Leclerc a passé un certain temps à Maranello tout en faisant des essais au volant de la Ferrari SF71H de 2018, profitant de la piste de Fiorano détenue par la marque italienne à proximité. Bien qu'ayant outrageusement dominé son coéquipier Sebastian Vettel l'an passé (98 points à 33), le Monégasque estime avoir des progrès à faire.

"Je crois que je n'ai jamais passé autant de temps chez Ferrari avant le début de la saison que cette année", déclare le Monégasque, qui est désormais associé à Carlos Sainz. "Nous avons aussi fait pas mal d'essais avec la vieille voiture, donc je me sens particulièrement prêt. Je travaille de manière similaire à auparavant, j'essaie de comprendre quelles étaient mes faiblesses l'an dernier."

Charles Leclerc, Ferrari SF71H

"Je continue de croire que la gestion des pneus est quelque chose sur quoi je dois travailler. J'ai fait d'énormes progrès l'an dernier, et j'espère qu'il y aura un autre pas en avant cette année. C'est ce que j'ai fait, en gros : j'ai essayé d'étudier des courses précédentes, de comprendre ce que nous aurions pu mieux faire en équipe, moi-même, dans la voiture. Bref, surtout essayer d'améliorer ça."

Leclerc fait par ailleurs partie des trois pilotes de Formule 1 qui ont contracté le nouveau coronavirus cet hiver – tous trois à Dubaï – aux côtés de Lando Norris et Pierre Gasly, alors que Sergio Pérez, Lance Stroll et Lewis Hamilton ont été infectés dans le courant de la saison dernière. Certains en ont plus souffert que d'autres, et manifestement, le pilote Ferrari a été relativement épargné.

"Je me suis complètement remis", assure Leclerc. "Cela ne m'a pas terriblement affecté, heureusement, donc je me sens parfaitement bien. J'ai fait des tests physiques juste après le COVID juste pour m'assurer que tout soit revenu à la normale, et c'est le cas. Tout va bien de ce côté-là."

Propos recueillis par Luke Smith

partages
commentaires
Bottas "pas pressé" de négocier un nouveau contrat avec Mercedes

Article précédent

Bottas "pas pressé" de négocier un nouveau contrat avec Mercedes

Article suivant

Williams ne sacrifiera pas son image sur l'autel du sponsoring

Williams ne sacrifiera pas son image sur l'autel du sponsoring
Charger les commentaires