Charles Leclerc inquiet pour sa mécanique

Charles Leclerc a terminé la séance qualificative du Grand Prix de Monaco avec le meilleur temps mais aussi avec une Ferrari pulvérisée contre le rail. Le Monégasque craint d'avoir endommagé sa boîte de vitesses.

Pour la première fois de l'Histoire de la Formule 1, et pour la première fois depuis Louis Chiron en 1936, un pilote monégasque a signé la pole position du Grand Prix de Monaco. Avec un temps de 1'10"346, Charles Leclerc a bouclé un tour assez compétitif pour lui permettre de s'élancer depuis la première place sur la grille de départ.

Toutefois, le pilote Ferrari a dû payer le prix fort pour décrocher sa première pole depuis le Grand Prix du Mexique 2019, car sa séance qualificative s'est terminée contre le rail, à la sortie de la chicane de la Piscine. Lui même l'a reconnu, cette performance très impressionnante laisse un goût amer en bouche.

"C'est dommage de finir [les qualifications] dans le mur, ce n'est pas pareil", a-t-il admis en interview. "Mais je suis incroyablement heureux de mon premier tour lancé. Le premier virage était assez délicat, il n'était pas grandiose. Mais j'ai parfaitement négocié le deuxième et le troisième secteur, et je suis très, très heureux d'être en pole."

"C'était très difficile de me maîtriser mentalement, j'étais très agité dans la voiture. Mais pour la Q3, je me suis dit qu'il était temps de faire le maximum et j'y suis parvenu. Je suis incroyablement heureux, mais c'est demain que nous marquons des points. Je reconnais que c'est une grande surprise pour tout le monde d'être en pole et quatrième sur la grille de départ."

Lire aussi :

La Scuderia Ferrari a enregistré en Principauté sa meilleure performance du samedi depuis près de deux ans mais les heures séparant la fin des qualifications du départ sont encore longues. Un gros point d'interrogation subsiste autour de la monoplace frappée du numéro 16 : l'accident de Leclerc en fin de Q3 a endommagé ses suspensions avant et arrière et pourrait aussi avoir malmené la boîte de vitesses.

Si cet élément venait à être remplacé, cela se traduirait par un recul obligatoire de cinq positions sur la grille de départ. Une énorme déconvenue pour Leclerc et l'ensemble de la Scuderia. Et cela ne serait qu'une ligne de plus ajoutée à la série noire du Monégasque pour son Grand Prix à domicile. "J'ai toujours été très malchanceux ici, alors attendons de voir", a lancé Leclerc, avant d'ajouter au micro de Canal+ : "Demain, je ne sais pas si je partirai premier ou dernier. Ça dépend de la boîte de vitesses, si elle est pétée ou pas. Ça n'avait pas l'air top quand j'ai regardé l'arrière de la voiture. Je croise les doigts."

"Je pense que je saurai avant la soirée [si la boîte de vitesses est endommagée]. Il faudra accepter la décision. Si la boîte est intacte, c'est top, et on va se concentrer sur demain. Et si elle n'est pas intacte, ce n'est pas top, et on se concentrera aussi sur demain !"

Avant cette performance monégasque, la dernière pole de Leclerc correspondait également à la dernière du Cheval Cabré en Formule 1. À la suite d'une saison 2020 désastreuse, Ferrari a été en mesure de renverser la vapeur en très peu de temps. Cette pole est donc une belle récompense, selon Mattia Binotto, directeur d'équipe.

"On est contents pour la pole, et encore plus contents de voir le comportement de la voiture sur le week-end, déjà jeudi", a indiqué Binotto sur Canal+. "C'est bon de voir que la voiture se comporte bien sur ce genre de circuits. On est contents de ça. Je crois que [Carlos Sainz] est déçu, parce qu'il savait qu'il pouvait faire un peu mieux. Mais ça fait partie de la course. Je crois que pour nous, la préoccupation est plutôt la voiture de Charles. Il va falloir que l'on vérifie son état, surtout la boîte de vitesses. On se concentre sur ça. On espère ne pas avoir trop de dégâts et partir en pole demain."

partages
commentaires

Related video

La grille de départ du GP de Monaco
Article précédent

La grille de départ du GP de Monaco

Article suivant

Gasly "halluciné" par le bond en avant de Ferrari

Gasly "halluciné" par le bond en avant de Ferrari
Charger les commentaires