Leclerc : "La peur ? Non, ça n'existe pas"

Leader du championnat de Formule 2, Charles Leclerc pourrait devenir le premier rookie à remporter ce qui était le GP2 Series depuis 2009 et le plus jeune pilote sacré dans cette compétition.

Le jeune Monégasque, qui va sur ses 20 ans, fait d'ailleurs partie de la Ferrari Driver Academy, programme de jeunes pilotes de la Scuderia, où l'on retrouve également Antonio Fuoco, Giuliano Alesi et autres Enzo Fittipaldi. Cette académie semble contribuer grandement à son développement personnel.

"Il est vrai que je me sens plus fort et que j'ai beaucoup grandi récemment", commente Charles Leclerc pour le site officiel de la F1. "J'ai beaucoup été aidé par les psychologues de la FDA, qui m'ont fait réaliser à quel point il est important pour nous tous d'être forts mentalement, surtout quand on est pilote. Je me connais désormais mieux ; le sport auto est l'aspect le plus important de ma vie, mais je sais qu'il y a d'autres choses dans la vie, et c'est d'elles que je dois tirer encore plus d'énergie."

Le meilleur exemple du travail accompli par les psychologues de Ferrari est certainement le meeting de Bakou où, quelques jours après le décès de son père Hervé, Leclerc a signé le hat trick en Course Principale – pole position, victoire et meilleur tour. Le pilote Prema est plus que jamais en confiance.

"La peur ? Non, ça n'existe pas", poursuit-il sans détour. "Même après l'accident de Jules [Bianchi, son ami d'enfance] à Suzuka, je n'ai jamais eu le moindre doute quant à mon avenir. Je sais que le danger fait partie du sport auto, mais quand je suis dans le cockpit, je ne ressens que le rush d'adrénaline et je n'ai jamais parcouru le moindre mètre en ayant peur que quelque chose se produise."

Gagner la F2 pour atteindre la F1

En attendant, celui qui mène la F2 avec 50 points d'avance va tout faire pour obtenir un baquet dans la catégorie reine du sport automobile. "C'est vrai, courir pour la Scuderia serait un rêve devenu réalité", reconnaît Leclerc. "Mais pour l'instant, je dois me concentrer uniquement sur le fait de gagner en F2, de tout donner lors des mois à venir. Si je ne réussis pas, je n'irai pas bien plus loin."

Au moins aura-t-il impressionné un certain pilote Ferrari, à savoir Kimi Räikkönen. "Il a le temps de son côté, il a montré de bons progrès et il est clair qu'à l'avenir, il fera de belles choses", conclut le Champion du monde 2007 au sujet du jeune protégé du cheval cabré.

 
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1 , FIA F2
Pilotes Kimi Räikkönen , Charles Leclerc
Équipes Ferrari , Prema Powerteam
Type d'article Actualités