Chine 2009 : La première victoire de Vettel avec Red Bull

Alors qu’il venait d’être transféré de chez Toro Rosso vers l’écurie Red Bull Racing, Sebastian Vettel remportait le second succès de sa carrière, après trois courses au sein de l’écurie autrichienne

Alors qu’il venait d’être transféré de chez Toro Rosso vers l’écurie Red Bull Racing, Sebastian Vettel remportait le second succès de sa carrière, après trois courses au sein de l’écurie autrichienne. Retour sur cette première victoire qui en appela tant d'autres par la suite, alors que la Formule 1 arrive en Chine ce week-end pour la quatrième manche de la saison 2014.

Les deux premières courses de la saison 2009 n’avaient pas été de tout repos pour l’écurie Red Bull Racing. Elle ne comptait en effet que 1.5 point grâce à la 6e place de Mark Webber obtenue lors du Grand Prix de Malaisie, interrompu avant son terme. Sebastian Vettel, quant à lui, avait été contraint à l’abandon en Australie et avait terminé 15e en Malaisie.

Arriva le Grand Prix de Chine, où Vettel signa le meilleur temps des qualifications devant Fernando Alonso (Renault) et Webber. Le jeune allemand décrocha la seconde pole de sa carrière et offrit la toute première à Red Bull Racing.

Le dimanche, la pluie attendait les pilotes sur le circuit de Shanghai et la piste était détrempée. Le départ du Grand Prix de Chine fut donné derrière la voiture de sécurité. Après de longues minutes d’attente, le Safety Car s’effaçait, au 8e tour du Grand Prix.

Vettel, Webber et les deux pilotes Brawn GP, Jenson Button et Rubens Barrichello, prirent un bon départ et occupèrent les quatre premières places. Lewis Hamilton (Mclaren-Mercedes) et Sébastien Buemi (Toro Rosso), partis respectivement 9e et 10e, se montrèrent très à l’aise dans ces conditions climatiques difficiles et remontèrent tous les deux à grandes enjambées dans le peloton.

Au 11e tour, Buemi pointait au 6e rang, tandis que Hamilton partait en tête-à-queue et retombait à la 10e place. Au 12e tour, Buemi, déchaîné, dépassait Jarno Trulli (Toyota) pour le gain de la 5e place.

La voiture de sécurité fit son retour en piste au 18e tour pour permettre aux commissaires de ramasser les débris de l’accident entre Robert Kubica (BMW-Sauber) et Trulli. C’est alors Button qui occupait la tête du fait des stratégies décalées, suivi par Barrichello et Vettel. Au 20e tour, Felipe Massa abandonna, laissant sa Ferrari sur la piste. Deux tours plus tard, la voiture de sécurité rentrait aux stands.

Au 28e tour, alors que Vettel avait repris son bien en tête, Button partit alors à la faute et laissa filer la 2e place au profit de Webber. A ce stade de la course, les deux Red Bull occupaient la tête.

Après une course disputée entièrement sur piste humide, Vettel franchit la ligne d’arrivée en tête. Webber et Button complètent le podium. En terminant à la deuxième place, Webber offrit également son premier doublé à Red Bull Racing.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jarno Trulli , Jenson Button , Rubens Barrichello , Mark Webber , Fernando Alonso , Lewis Hamilton , Felipe Massa , Robert Kubica , Sebastian Vettel , Sébastien Buemi
Équipes Red Bull Racing , Toro Rosso , Mercedes , Sauber , Ferrari
Type d'article Actualités