Formule 1
12 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
49 jours
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
56 jours
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
70 jours
C
Grand Prix de Chine
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
84 jours
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
98 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
Prochain événement dans
105 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
Prochain événement dans
119 jours
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
133 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
Prochain événement dans
140 jours
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
154 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
Prochain événement dans
161 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
175 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
Prochain événement dans
189 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
217 jours
03 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
224 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
238 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
245 jours
08 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
259 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
273 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
280 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
294 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
308 jours
Felipe Massa
Dossier

Felipe Massa

Chronique Massa - Bakou, une course que j'aurais pu gagner

partages
commentaires
Chronique Massa - Bakou, une course que j'aurais pu gagner
Par :
1 juil. 2017 à 18:00

Felipe Massa revient sur un Grand Prix d'Azerbaïdjan frustrant qu'il aurait pu remporter sans un problème mécanique.

Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08, Sebastian Vettel, Ferrari SF70H, Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM10, Felipe Massa, Williams FW40, au restart
Sebastian Vettel, Ferrari SF70H, en lutte avec Felipe Massa, Williams FW40, au restart
Felipe Massa, Williams
Felipe Massa, Williams
Felipe Massa, Williams FW40 abandonne
Felipe Massa, Williams FW40
Felipe Massa, Williams FW40
Felipe Massa, Williams FW40
Pierre Wache, ingénieur Red Bull Racing, Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1, Daniel Ricciardo, Red Bull Racing et Lance Stroll, Williams

Il y a eu un moment lors du GP d'Azerbaïdjan où j'ai pensé qu'il allait s'agir d'une des courses les plus mémorables de ma carrière. Au lieu de ça, je n'ai pas terminé. Donc je suis reparti avec zéro point et beaucoup de regrets d'une course où j'avais la chance de réaliser un super résultat.

Pendant les essais libres et les qualifications, j'ai eu un très bon feeling concernant le rythme de ma Williams Martini. J'étais sûr que nous nous qualifierions facilement dans le top 10, et ça a été confirmé par les résultats. 

Ce que je n'aurais pas imaginé à ce moment-là était que je serais finalement en position de gagner le Grand Prix. Cette possibilité est seulement apparue lors du drapeau rouge.

Après quelques tours de course, j'ai réalisé que je pouvais commencer à espérer plus que des points seulement. J'ai dépassé les deux Force India et Kimi Räikkönen avec facilité, et je roulais en troisième place derrière Lewis Hamilton et Sebastian Vettel quand la course a été stoppée.

Je ne savais pas à ce stade, évidemment, qu'ils auraient tous les deux des problèmes inattendus, et j'étais certain qu'après le drapeau rouge, ils s'échapperaient. Mais l'idée de monter sur le podium était déjà une chose avec laquelle j'étais vraiment heureux.

Mais quand nous avons été autorisés à revenir en piste, j'ai immédiatement senti que quelque chose ne fonctionnait pas bien sur la voiture. J'espérais que c'était quelque chose qui pouvait être réglé, mais j'ai rapidement réalisé que c'était une défaillance mécanique terminale. Une fois dans les stands, nous avons découvert le problème : un amortisseur.

Donc ma course s'est terminée de façon très décevante. Mais j'ai regardé les tours restants dans le garage avec l'équipe, et nous avons célébré le premier podium de mon équipier Lance Stroll. Évidemment, j'aurais aimé être sur le podium moi-même, mais je ne peux pas me battre contre l'inattendu et, au final, j'étais heureux pour toute l'équipe et Lance.

Après avoir inscrit ses premiers points au Canada, la confiance de Lance a progressé et je suis ravi qu'il ait décidé d'utiliser mes choix de réglages et qu'il ait adapté son style de pilotage. Il a commencé en utilisant mes réglages le premier jour et a eu la capacité de très bien s'adapter sans faire d'erreurs.

Les premières courses de cette saison ont été difficiles pour Lance, mais je suis vraiment heureux que l'année ait pris une tournure différente après Montréal et Bakou.

La F1 a évidemment quitté Bakou en parlant beaucoup des incidents en course, et évidemment de celui entre Sebastian Vettel et Lewis Hamilton. J'ai vu les images de la télévision et, au-delà du fait que la possibilité que Lewis aille lentement soit un peu inattendue pour Sebastian, j'ai quand même été un peu surpris par sa réaction.

Nous travaillons dur pour préparer le Grand Prix d'Autriche, et le Red Bull Ring est une piste où Williams a toujours été performant.

Il devrait y avoir quelques améliorations sur la voiture, et j'espère que nous pourrons confirmer notre place dans la bataille pour les positions proches du podium. Je veux effacer ce que j'ai manqué lors des deux dernières courses, où je n'ai pas pu obtenir la récompense de très bonnes performances.

Article suivant
Hamilton : "Bottas a gagné sa place chez Mercedes à long terme"

Article précédent

Hamilton : "Bottas a gagné sa place chez Mercedes à long terme"

Article suivant

Marko : Red Bull peut gagner à la régulière en 2017

Marko : Red Bull peut gagner à la régulière en 2017
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Azerbaïdjan
Lieu Baku City Circuit
Pilotes Felipe Massa Boutique
Équipes Williams Racing
Auteur Felipe Massa