Felipe Massa

Chronique Massa - Le Brésil devra régler l'absence de pilote en F1

Dans sa chronique pour Motorsport.com, Felipe Massa revient sur son dernier Grand Prix national, avant de participer à la dernière course de sa carrière en F1, à Abu Dhabi.

Je n'aurais pas pu en demander plus pour mon dernier Grand Prix du Brésil. Émotionnellement, c'était un week-end intense, mais j'ai connu de nombreux sentiments positifs.

Sur le plan sportif aussi, je crois avoir joué un grand rôle en décrochant le meilleur résultat possible à la fois pour moi et pour l'équipe Williams Martini Racing. Nous avons réussi à terminer la course derrière les trois équipes de pointe, et il était impossible d'espérer quoi que ce soit de plus.

J'étais très heureux de ce que j'ai accompli en piste, mais après avoir terminé la course, j'étais surpris d'avoir la chance de monter sur le podium.

C'était un très joli moment, et ça m'a permis de remercier le public de São Paulo, qui a toujours été là pour me soutenir tout au fil des années.

Le week-end a bien débuté avec de bons essais libres, et les choses ont continué à prendre une tournure positive jusqu'aux qualifications. J'ai perdu un petit peu de temps avec le trafic en Q3, mais nous avons confirmé notre rythme au sein du top 10.

En course, j'ai pris un bon départ, ce qui m'a permis de doubler les deux Renault. J'ai ensuite rattrapé Fernando Alonso et Sergio Pérez, et j'ai réussi à doubler la Force India avant que la course ne soit interrompue par la voiture de sécurité.

Alors que nous étions derrière la voiture de sécurité, je me suis concentré sur la meilleure manière de doubler Fernando après le restart.

S'il avait réussi à conserver sa position, ça aurait été très difficile de réussir à l'attaquer plus tard, car sa voiture est connue pour offrir une bonne gestion des pneus, et sur un tour il aurait été difficile de rester dans son sillage.

J'ai donc essayé de tirer le maximum du potentiel du moteur quand les drapeaux verts ont été agités, et l'attaque a payé, puisque j'ai réussi à le doubler.

À partir de là, j'ai tenté de gérer ma course du mieux possible. Mais dans les derniers instants, les pneus arrières ont commencé à surchauffer et je pouvais voir la McLaren grossir de plus en plus dans mes rétroviseurs.

Je savais que même une petite erreur serait coûteuse, alors je me suis concentré sur le fait d'essayer de ne pas en commettre, et au final ça s'est bien passé. Juste après le drapeau à damier, Fernando est venu me voir pour me féliciter ; c'est un geste qui m'a rendu très heureux.

Dès à présent je me prépare pour le week-end d'Abu Dhabi, et je dois dire que mon objectif est de profiter de mon dernier week-end en tant que pilote de Formule 1.

Pour l'équipe Williams Martini Racing, assurer la cinquième place au championnat constructeurs est l'objectif principal. Il y a eu des craintes il y a quelques semaines par rapport à un possible retour de Renault, mais s'il ne se passe rien d'important, ça devrait aller.

Mais je veux décrocher le résultat de la bonne manière et, après les sentiments positifs au Brésil, j'aimerais réaliser une performance similaire là-bas aussi.

Avant de partir, je veux m'arrêter quelques instants sur le week-end du Grand Prix du Brésil. Il y a eu des problèmes de sécurité, comme nous le savons, et j'espère que tout pourra être réglé pour les futures courses, car je crois que la présence de la F1 à São Paulo est une bonne chose pour toute la ville.

Je n'ai jamais rencontré un pilote me disant "je ne veux pas aller au Brésil", et j'espère vraiment que la situation va pouvoir s'améliorer afin d'assurer une bonne tenue de l'événement.

Mais malheureusement, je crois qu'il y aura un plus gros problème à résoudre pour le Brésil : l'absence d'un pilote de F1 brésilien.

J'espère vraiment que ce sera une courte absence de notre pays sur la grille F1. Mais ce ne sera pas facile de trouver des pilotes du calibre de ce que nous avons eus au cours de ces quarante dernières années.

"Obrigado a todos!"

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Felipe Massa
Équipes Williams
Type d'article Chronique
Tags interlagos, retraite
Topic Felipe Massa