Chronique Massa - Pourquoi le GP des États-Unis m'a laissé un goût amer

partages
commentaires
Chronique Massa - Pourquoi le GP des États-Unis m'a laissé un goût amer
Felipe Massa
Par : Felipe Massa
Traduit par: Fabien Gaillard
27 oct. 2016 à 09:55

Dans sa dernière chronique pour Motorsport.com, Felipe Massa explique pourquoi sa bataille avec Fernando Alonso pendant le Grand Prix des États-Unis lui a laissé un goût amer dans la bouche.

Felipe Massa, Williams FW38
Felipe Massa, Williams FW38
Felipe Massa, Williams FW38
Felipe Massa, Williams Martini Racing FW38
Felipe Massa, Williams FW38
Felipe Massa, Williams FW38
Felipe Massa, Williams FW38
Felipe Massa, Williams FW38
Contact entre Fernando Alonso, McLaren MP4-31 et Felipe Massa, Williams FW38

Le Grand Prix des États-Unis était un de ces week-ends qui m'ont laissé un goût amer. Avec l'équipe Williams Martini, nous avons vraiment bien travaillé et, quelques tours avant la fin de la course, il y avait une véritable opportunité de finir à la cinquième place, ce qui aurait été une grande récompense pour nos efforts.

Mais revenons au milieu de la course, quand j'étais devant la Toro Rosso de Carlos Sainz de près de six secondes. Je suis rentré aux stands pour ce qui était mon dernier changement de gommes et je suis passé au composé medium. Dès que je suis revenu en piste, il y a eu une Virtual Safety Car, et Sainz a saisi l'opportunité de réaliser son arrêt, et il a réussi à ressortir cinq secondes devant moi.

Tout n'était cependant pas perdu à ce moment-là, et j'ai essayé le plus possible de prendre la cinquième place dans les derniers tours, sachant que Sainz en pneus tendres allait souffrir d'une plus grande dégradation par rapport à mes mediums.

Malheureusement, mes espoirs ont été balayés par Fernando Alonso. Quelques tours avant le drapeau à damier, je suis arrivé au freinage du virage 15, et Sainz m'a un petit peu bloqué au freinage. J'ai regardé dans mes rétroviseurs et j'ai pu voir qu'Alonso était assez loin, donc assez calmement, j'ai ouvert ma trajectoire pour une meilleure sortie.

Il est dommage qu'Alonso ait tenté une manœuvre impossible, parce que si je n'avais pas été là, il aurait fini hors piste. En fait, c'est ma présence à cet endroit qui l'a aidé à prendre le virage parce que si vous regardez la caméra embarquée, vous pouvez voir qu'il arrive clairement avec des roues bloquées, nous nous touchons au niveau des pneus et il me pousse dehors.

Je n'ai perdu qu'une place, mais la collision avec la McLaren a causé une crevaison. Au final, grâce à un arrêt supplémentaire, j'ai terminé septième, mais mon amertume ne s'est pas arrêtée au drapeau à damier.

J'étais certain qu'Alonso serait pénalisé pour la manœuvre qui m'a clairement coûté cher - et il a même passé Sainz plus tard en allant en dehors de la piste. Nous avons été convoqués par les commissaires pour expliquer ce qui s'était passé, mais même quand je leur ai parlé, j'ai remarqué l'expression des personnes dans la pièce et j'ai réalisé qu'ils n'infligeraient aucune sanction.

Je ne comprends même pas pourquoi ils m'ont fait venir s'ils voulaient être cléments avec Fernando, parce qu'ils auraient pu faire ça sans que j'y sois.

J'accepte la décision des commissaires mais personnellement je ressens que ce n'était pas la bonne décision dans ce cas. Nous avons discuté de nombreuses fois concernant le manque de constance des décisions en F1, et je pense que c'est un bon exemple.

C'est dommage que cela arrive sur un week-end où nous avons fait de notre mieux en tant qu'équipe. Nous aurions dû nous gagner six points sur Force India, et au lieu de ça, nous en avons seulement repris deux.

Maintenant, nous nous rendons sur l'exigeant week-end du Mexique, et j'espère vraiment que ce qui s'est passé à Austin ne sera pas décisif pour le classement des constructeurs. Ce serait juste un affront supplémentaire.

Prochain article Formule 1
La confiance règne pour la tenue du Grand Prix du Canada en 2017

Previous article

La confiance règne pour la tenue du Grand Prix du Canada en 2017

Next article

L'histoire derrière la photo du contact Alonso/Massa

L'histoire derrière la photo du contact Alonso/Massa

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP des États-Unis
Lieu Circuit of the Americas
Pilotes Felipe Massa
Équipes Williams
Auteur Felipe Massa
Type d'article Contenu spécial