"Cinquième n'est pas si mauvais" pour Vettel

Interlagos a souvent souri à Sebastian Vettel

Interlagos a souvent souri à Sebastian Vettel. L'Allemand s'y est imposé deux fois en 2010 et 2013, et y a remporté son troisième titre en 2012. Hélas pour lui, il ne pouvait viser ni la victoire ni le championnat ce dimanche.

Parti sixième, le Champion du Monde en titre a fini cinquième après avoir lutté contre les McLaren et les Ferrari. Ceci malgré une erreur au premier tour qui aurait pu lui coûter cher, au même virage que celui où il avait failli tout perdre en 2012 après un contact avec Bruno Senna, et où il avait rencontré des problèmes de transmission en 2008.

"J'ai pris un bon départ mais je n'avais nulle part où aller au premier virage. Au virage 4, où je n'ai pas de bons souvenirs d'il y a deux ans, j'ai perdu la voiture; je suis sorti un peu large et j'ai perdu des places parce que je n'ai pas pu accélérer assez tôt. J'ai perdu mon élan à ce moment-là".

Vettel espérait faire un peu mieux mais la McLaren de Button était au moins au même niveau que sa Red Bull.

"Nous espérions être un peu plus forts par rapport à McLaren mais ils étaient très compétitifs, donc nous avons fait jeu égal. Nous espérions une place de mieux, mais cinquième n'est pas si mauvais".

Pour sa dernière course avec Red Bull, Vettel ne se voit pas rivaliser avec Mercedes mais vise au mieux la dernière marche du podium.

"Abu Dhabi dépendra du niveau de performance de Williams mais évidemment, nous ne parlons pas de la première ou de la deuxième place. Espérons être les meilleurs des autres".

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Sebastian Vettel , Bruno Senna
Équipes McLaren , Mercedes , Williams , Ferrari
Type d'article Actualités