La F1 admet que Djeddah sera prêt "à la dernière minute"

Les dirigeants de la Formule 1 reconnaissent que les préparatifs du Grand Prix d'Arabie saoudite vont se poursuivre jusqu'à la dernière minute mais sont convaincus que l'essentiel sera assuré.

La F1 admet que Djeddah sera prêt "à la dernière minute"

Il est rapporté que le circuit de Djeddah est loin d'être prêt pour la course du 5 décembre, et le directeur de course de la F1, Michael Masi, s'y est rendu ce mardi. C'est lui qui est censé donner le feu vert formel à l'utilisation de la piste.

Quant au directeur sportif de la F1, Steve Nielsen, il joue également un rôle clé dans ce domaine en aidant les promoteurs à se mettre à niveau et fait preuve d'un optimisme prudent. "C'est un projet ambitieux, ce seront d'excellentes infrastructures", a commenté Nielsen auprès de Motorsport.com ce mardi. "Ils sont dans une situation difficile, certes. Mais ils travaillent littéralement 24h/24, 7j/7, comme c'est le cas depuis un certain temps désormais."

"J'ai vu davantage de photos ce matin, et ils ont fait des progrès énormes. Mais il reste beaucoup à faire. Cela va vraiment se jouer à la dernière minute. Mais ils réussiront. Tout ce dont nous avons besoin pour organiser la course en sécurité, nous l'aurons, je suis confiant."

Jeddah Street Circuit overview

Masi s'est rendu directement à Doha après le Grand Prix du Brésil dimanche et en a profité pour faire un saut à Djeddah avant le début des festivités au Qatar. "Comme je l'ai dit la semaine dernière, j'ai bon espoir que ce soit prêt", a-t-il déclaré avant sa visite. "Avec un vol de trois heures, c'était très pratique d'aller y jeter un coup d'œil."

Cependant, le verdict est le même quant au timing : "Ça allait forcément être très serré. Il n'y a aucun doute là-dessus. Tout ce que j'ai vu – la progression de jour en jour et de semaine en semaine – est excellent."

Stefano Domenicali veut également faire preuve d'optimisme. "Je pense que nous sommes confiants avec un promoteur qui travaille jour et nuit, même nuit et jour pour y arriver, et je suis convaincu qu'ils y arriveront comme ça [il met son pouce sur le menton, ndlr]", déclare le PDG de la Formule 1 à Motorsport.com. "Mais ils travaillent vraiment très, très dur. Et on voit le niveau d'investissement qu'ils vont fournir. Ce sera parfait, j'en suis sûr, la saison prochaine, mais ce sera déjà très, très, très bon pour cette année."

Domenicali reconnaît lui aussi que tout ne sera pas prêt à temps. "C'est possible, mais la piste sera faite, nous savons que c'est la priorité. Mais vous verrez le niveau de spectacle qu'ils vont amener également. Ils sont tous enthousiastes, beaucoup de travail a été fait. C'est vraiment bien."

Lire aussi :

partages
commentaires
Leclerc : Ce qu'a fait Hamilton au Brésil va "au-delà" de la voiture
Article précédent

Leclerc : Ce qu'a fait Hamilton au Brésil va "au-delà" de la voiture

Article suivant

Pourquoi Mercedes n'a pas fait appel de l'exclusion de Hamilton

Pourquoi Mercedes n'a pas fait appel de l'exclusion de Hamilton
Charger les commentaires