Une troisième zone DRS ajoutée pour le GP de Bahreïn

partages
commentaires
Une troisième zone DRS ajoutée pour le GP de Bahreïn
Par :
27 mars 2019 à 12:24

Le circuit de Sakhir, qui va accueillir le second Grand Prix de la saison 2019 de F1, va être doté d'une troisième zone DRS.

Le circuit qui accueille le Grand Prix de Bahreïn compte depuis plusieurs saisons deux zones où l'utilisation du DRS (le dispositif de réduction de la traînée, à savoir un dernier volet de l'aileron arrière qui peut se relever puis s'abaisser) est permise : d'abord entre les virages 10 et 11, avec un point de détection placé juste avant le virage 9, puis dans la ligne droite principale, avec un point de détection avant les virages 14 et 15.

Cette année, la FIA a décidé de mettre en place une troisième zone qui se situera non pas dans la ligne droite qui précède celle de départ/arrivée mais dans la portion droite qui relie les virages 3 et 4 du circuit. Son point de détection, où il faudra donc être à moins d'une seconde de la voiture qui vous précède pour pouvoir l'utiliser dans la zone indiquée, sera placé au niveau du freinage du virage 1.

Lire aussi :

Depuis 2017, les instances ont pour politique d'essayer de compenser les difficultés des F1 à se suivre de près dans les parties sinueuses par l'ajout ou l'allongement de zones DRS, afin de multiplier les opportunités de dépassement. En 2019, l'agrandissement de l'aileron arrière a de fait amélioré l'efficacité du dispositif DRS sur le plan de la vitesse procurée, et ce en plus d'une réglementation technique qui a simplifié les ailerons avant pour que suivre un concurrent soit moins compliqué, même si les pilotes restent pour le moment partagés sur ce point.

La piste de Sakhir, plus conventionnelle que celle de l'Albert Park, est pourtant réputée pour les opportunités naturelles de dépassement qu'elle procure et les batailles potentielles qu'elle peut offrir. Si la réglementation 2019 fonctionne à plein pour cette course, d'aucuns pourraient se demander si cette nouvelle zone DRS ne risque pas de rendre la tâche des attaquants un peu trop aisée.

Article suivant
Formule 1, horaires et couverture TV du GP de Bahreïn en Suisse

Article précédent

Formule 1, horaires et couverture TV du GP de Bahreïn en Suisse

Article suivant

L'avenir de Honda en F1 dépendra en partie des résultats avec Red Bull

L'avenir de Honda en F1 dépendra en partie des résultats avec Red Bull
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Bahreïn
Auteur Fabien Gaillard
Soyez le premier à recevoir toute l'actu