Ferrari : Marchionne hausse le ton et évoque des changements

Au lendemain d'une nouvelle déconvenue pour Ferrari, Sergio Marchionne s'est exprimé sur les problèmes de fiabilité qui ont sérieusement altéré les chances de la Scuderia dans la lutte pour le titre mondial en Formule 1.

À Sepang, des problèmes de fiabilité sur les unités de puissance ont empêché l'écurie italienne de lutter pour la victoire. Samedi, Sebastian Vettel a d'abord été privé de qualifications, le condamnant à une remontée depuis le fond de la grille de départ pour finalement terminer quatrième. Seul à pouvoir jouer la gagne, Kimi Räikkönen a quant à lui connu une défaillance durant le tour de mise en grille, l'empêchant de prendre le départ du Grand Prix depuis la première ligne où il s'était brillamment qualifié.

En deux semaines, Ferrari a perdu gros dans sa campagne 2017, après l'accrochage qui a éliminé les deux pilotes à Singapour. Ces deux manches présentaient une occasion de faire le plein de points, mais Vettel en ressort finalement avec un déficit de 34 unités sur Lewis Hamilton, à cinq Grands Prix de la fin de saison.

Dans ce contexte, Sergio Marchionne a évoqué une situation qu'il met à la fois sur le compte d'une "équipe jeune" à Maranello au niveau du département moteur, et sur un manque de contrôle qualité, qui va engendrer des "changements d'organisation".

"Nous parlons de choses certaines", a prévenu le président de Ferrari lundi, en marge d'un événement à Rovereto, en Italie. "Qu'hier les deux Ferrari pouvaient battre tout le monde, c'est un fait indiscutable, tout comme le fait que cela pouvait aussi survenir à Singapour est un [autre] fait indiscutable. Le fait que nous ayons eu des problèmes avec les moteurs est lié à deux choses : nous avons une équipe très jeune et la qualité des composants n'est pas au niveau nécessaire pour une voiture de course. C'est la raison pour laquelle nous intervenons."

"C'est presque une chance qu'il ne nous soit rien arrivé jusqu'à présent. Nous étudions désormais toute la filière et nous effectuons des changements organisationnels. Rencontrer ces problèmes en course, c'est agaçant. S'il vous arrive de casser un moteur à la maison, bon, mais se ridiculiser, avoir une voiture en deuxième position et ne pas la voir sur la grille, c'est vraiment à s'arracher les cheveux."

Propos recueillis par Giacomo Rauli

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen , Sebastian Vettel
Type d'article Actualités
Tags maranello, scuderia, sergio marchionne