Collisions - Les commissaires de F1 seront plus indulgents

partages
commentaires
Collisions - Les commissaires de F1 seront plus indulgents
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
24 janv. 2017 à 16:29

Les pilotes de F1 auront une plus grande liberté pour tenter des manœuvres de dépassement osées cette année, la FIA ayant confirmé que les sanctions en cas de contact ne seraient infligées que face à un comportement clairement fautif.

Précédemment, les pilotes risquaient des sanctions – des pénalités de temps et sur la grille – s'ils étaient impliqués dans des collisions avec des rivaux lors d'une lutte pour des positions. L'an passé, par exemple, Nico Rosberg a reçu des points de pénalité pour un contact avec Kimi Räikkönen lors de leur bataille du Grand Prix de Malaisie.

Tout cela a nourri le sentiment grandissant qu'une application stricte de la règle enlevait à la discipline du spectacle en rendant les pilotes moins enclins à prendre un risque pour dépasser.

Mais, à la suite de discussions au sein de la Commission F1 et du Conseil Mondial du Sport Automobile la semaine dernière, un accord a été trouvé pour qu'à partir de maintenant, les pilotes ne reçoivent des pénalités que s'ils sont "totalement" responsables d'un incident.

Dans le cadre de révisions faites au Règlement Sportif pour 2017, les commissaires se sont vu indiquer qu'il serait entièrement à leur discrétion de décider s'ils souhaitaient enquêter sur les incidents qui leur seront rapportés par la direction de course de la F1.

L'article 38.2 a) revu dispose que : "Il est à la discrétion des commissaires de décider si tout pilote impliqué dans un incident doit être pénalisé. À moins qu'il soit clair pour les commissaires qu'un pilote est totalement ou principalement responsable d'un incident, aucune pénalité ne sera infligée."

Timing de la ligne des stands

Tout en confirmant la nouvelle règle selon laquelle les départs arrêtés seront mis en place après les périodes de Safety Car (au départ d'une course sur piste humide), la FIA a aussi confirmé un nouveau timing pour la procédure d'ouverture de la ligne des stands avant une course.

Afin d'assurer que les pilotes soient présents à la cérémonie de l'hymne national, la ligne des stands sera ouverte 30 minutes avant le début de la course et fermée dix minutes plus tard. Les pilotes doivent alors être présents à la cérémonie de l'hymne, qui aura lieu 14 minutes avant le départ.

Article suivant
Brawn - Des règles plus simples, un "objectif clé" pour le futur de la F1

Article précédent

Brawn - Des règles plus simples, un "objectif clé" pour le futur de la F1

Article suivant

La FIA se réjouit de "collaborer étroitement" avec Liberty Media

La FIA se réjouit de "collaborer étroitement" avec Liberty Media
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Jonathan Noble