Combien de profits pour Renault et McLaren en 2006 ?

Le Renault F1 Team, qui a remporté en 2006 son deuxième titre d'affilée, a augmenté son chiffre d'affaire de 27% pour atteindre les $228M, principalement grâce à ses nouveaux sponsors, tels que les assurances espagnoles 'Mutua Madrileña', ainsi...

Le Renault F1 Team, qui a remporté en 2006 son deuxième titre d'affilée, a augmenté son chiffre d'affaire de 27% pour atteindre les $228M, principalement grâce à ses nouveaux sponsors, tels que les assurances espagnoles 'Mutua Madrileña', ainsi qu'en recevant des primes de performance par d'autres partenaires.



Renault a également vu la vente de ses produits dérivés s'envoler, avec une multiplication des résultats de 15 sur les 5 dernières années.



En 2005, les profits de l'équipe française ont augmenté de 31% (soit $7M de marge), mais comme ses dirigeants ont cherché à garder la compétitivité de ses F1 croissante, les dépenses dans l'exploitation et la recherche ont elles augmenté de 28%, puis 10% pour le personnel.



Du côté de McLaren, les profits - ceux de la campagne F1 uniquement - s'élèvent de 83% (soit $9.5M de marge) sur un chiffre d'affaire de $214M. Le plus gros gain unique de l'équipe constitue un paiement de $19M, reçu lors de négociations avec un fournisseur. Le nom de ce dernier et la raison des discussions restent inconnues.



Bien que McLaren n'ait pas remporté une seule victoire en 2006, la première fois depuis 1996, l'équipe est parvenue à signer un certain nombre de nouveaux contrats de sponsorship, avec Vodafone, Mutua Madrileña et Banco Santander entre-autres.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes McLaren
Type d'article Actualités