Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes
Prime
Formule 1 Analyse

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Par :
, Featured writer

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Il y a toujours une certaine excitation chaque fois qu'une toute nouvelle équipe décide de se lancer dans la Formule 1. La silly season est déjà un moment phare de l'année, où l'on attend avec impatience de savoir quels pilotes occuperont quels baquets sur la grille. Ajoutez une nouvelle équipe au mélange, et le niveau de suspense atteint une strate différente car il y a une foultitude d'éléments supplémentaires à prendre en compte.

Malheureusement, cela ne s'est pas produit en F1 depuis 2016, lorsque Haas a rejoint la meute. Elle a choisi de sous-traiter la construction des voitures à Dallara et de s'appuyer sur des pièces non-cotées de Ferrari pour réduire sa facture opérationnelle. Elle a même réussi à attirer Romain Grosjean (alors à son apogée), ce qui suggère qu'elle visait à être compétitive dès sa première saison au lieu de simplement faire de la figuration à l'arrière de la grille.

partages
commentaires

Appui-tête détaché, chaleur : le calvaire de Mazepin

Les conditions n'étaient pas vraiment réunies pour que Nikita Mazepin vive un bon Grand Prix des États-Unis, à Austin.

Ricciardo plaide le contact involontaire face à Sainz

Se défendant avec beaucoup de vigueur, Daniel Ricciardo a apprécié le duel âpre en piste face à Carlos Sainz au Grand Prix des États-Unis. Même si l'Espagnol a peu apprécié le contact roue contre roue entre les deux hommes...

Pourquoi Mercedes ne pouvait pas copier la stratégie de Red Bull

Toto Wolff, directeur de Mercedes F1, a dévoilé les raisons ayant empêché son équipe de calquer la stratégie de Lewis Hamilton sur celle de Max Verstappen, beaucoup plus agressive.

La FIA discutera avec les pilotes du cas Alonso/Räikkönen

Le prochain briefing des pilotes, au Mexique, permettra à Michael Masi de clarifier avec les pilotes la position à adopter pour certaines luttes en piste. Une conséquence des incidents survenus à Austin entre Fernando Alonso et les pilotes Alfa Romeo.

Leclerc jubile et Sainz grimace à Austin

Charles Leclerc termine quatrième du GP des États-Unis tandis que Carlos Sainz manque l'opportunité d'accrocher la cinquième place.

Malade et sans boisson, Pérez était en "mode survie"

Maillon important dans le succès de Red Bull au Grand Prix des États-Unis, Sergio Pérez a vécu une longue souffrance en course en raison de son état physique.

Alonso déconcerté par l'"étrange" décision sur le cas Räikkönen

Impliqué dans une lutte contre les deux Alfa Romeo à Austin, Fernando Alonso a été confronté à l'un de ses sujets favoris du moment : le respect des limites de piste.

Horner : Perdre la course dans les derniers tours aurait été "douloureux"

En raison de la dégradation avancée des pneus durs de Max Verstappen, Christian Horner a craint une victoire de Lewis Hamilton au Grand Prix des États-Unis.

Ferrari met à jour son moteur, Leclerc pénalisé

Article précédent

Ferrari met à jour son moteur, Leclerc pénalisé

Article suivant

Les patrons de la F1 assurent vouloir écouter les fans

Les patrons de la F1 assurent vouloir écouter les fans
Charger les commentaires