Contenu spécial
Dossier

Contenu spécial

Comment l'imposant projet Toyota F1 a capoté
Prime
Formule 1 Analyse

Comment l'imposant projet Toyota F1 a capoté

Par :
Co-auteur:
Benjamin Vinel

Alors que Honda s'apprête à quitter la Formule 1 (encore une fois !) fin 2021, retour sur les exploits d'un autre constructeur japonais qui a dépensé trop d'argent, s'est adapté trop lentement, a trop peu accompli et est parti trop tôt à cause d'une crise économique...

C'est paradoxal, mais si Toyota a marqué l'Histoire de la Formule 1 à un moment précis, c'est lorsqu'une de ses voitures se faisait dépasser. Comment oublier qu'en faisant le pari de rester en pneus pour le sec sous une averse à la fin du Grand Prix du Brésil 2008, Timo Glock a failli priver Lewis Hamilton du titre mondial, avant que le pilote McLaren ne récupère une cruciale cinquième place dans le tout dernier virage face à l'Allemand en difficulté ?

D'une certaine manière, c'était typique de Toyota. Glock et son coéquipier Jarno Trulli ont fini dans les points, l'écurie a pris la cinquième place du championnat des constructeurs, et la compagnie mère a été proclamée plus grand constructeur automobile au monde deux mois plus tard... et pourtant, la décision a été prise de quitter la Formule 1 par la petite porte un an après. Les rêves de gloire se sont écrasés sur les rochers de la crise financière de 2008.

partages
commentaires

Russell : La Williams ne s'est jamais aussi bien comportée

George Russell affirme que le feeling au volant de la Williams FW43B au Grand Prix d'Espagne a surpassé toutes les expériences vécues au sein de l'écurie britannique depuis ses débuts en Formule 1, en 2019.

Pirelli avance sur les pneus 18 pouces, nouveaux tests à Barcelone

Pirelli estime avoir finalisé à près de 90% la construction des futurs pneus 2022 et entame le travail d'évaluation des nouveaux composés.

Cristiano Ronaldo en visite à Maranello

La légende du football a rencontré Charles Leclerc et Carlos Sainz.

Wolff clarifie ses propos sur l'avenir d'Ocon

Toto Wolff se montre clair : l'avenir d'Esteban Ocon en Formule 1 passe d'abord par Alpine.

Monaco : Pourquoi Villeneuve a échoué là où son père a triomphé Prime

Monaco : Pourquoi Villeneuve a échoué là où son père a triomphé

Au volant de la meilleure monoplace du plateau, Jacques Villeneuve n'a pas marqué le moindre point au Grand Prix de Monaco en 1996 et en 1997, avec deux des pires courses de sa carrière. Son père Gilles s'était pourtant illustré en Principauté.

Alpine va adapter la direction assistée d'Alonso

Alpine et Fernando Alonso tentent de faciliter et accélérer l'adaptation du pilote espagnol à l'A521.

Vergne : "Vettel m'a ri au nez quand je suis parti en Formule E"

Jadis cibles de moqueries, les pilotes de Formule E font désormais des envieux, affirme Jean-Éric Vergne.

Vettel : "Il me manque un peu de rythme pour les points"

Sebastian Vettel est conscient que les points sont difficilement à la portée d'Aston Martin en ce moment, et que c'est particulièrement vrai pour lui.

Le premier test "sidérant" de Schumacher en F1

Article précédent

Le premier test "sidérant" de Schumacher en F1

Article suivant

Honda continuera d'aider Red Bull sur ses moteurs en 2022

Honda continuera d'aider Red Bull sur ses moteurs en 2022
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Mark Gallagher