Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient
Prime
Formule 1 Analyse

Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient

Par :

L'annonce de l'arrivée du Qatar en Formule 1 et de sa présence sur le long terme a montré que le Moyen-Orient avait un grand rôle à jouer dans l'avenir du championnat.

Dix-sept ans après l'arrivée discrète de Bahreïn, le Championnat du monde de Formule 1 compte aujourd'hui quatre Grands Prix dans la région et tous se sont assurés une place pour les prochaines saisons. Même dans un calendrier parti pour s'étendre au-delà des 22 évènements de 2021, un record dans la discipline, voir quatre courses au Moyen-Orient est très probablement too much. Comment en sommes-nous arrivés là et, surtout, est-ce une bonne nouvelle pour la F1 ?

Bien sûr, tout est une question d'argent. Dans un monde chamboulé par le COVID, ces quatre courses offrent à la F1 une grosse rentrée d'argent et des fondations solides pour la construction de son calendrier. Sans ce financement important, le championnat ne pourrait pas survivre. C'est aussi simple que ça.

partages
commentaires

Ricciardo se réjouit du retour de la rivalité McLaren-Ferrari

Selon Daniel Ricciardo, le nouveau chapitre de la rivalité historique entre McLaren et Ferrari, qui a commencé à s'écrire en 2021, constitue une "histoire cool" pour la Formule 1 et ses fans.

Räikkönen : Abu Dhabi pourrait être ma dernière course professionnelle

Selon Kimi Räikkönen, le Grand Prix d'Abu Dhabi 2021, le dernier de sa carrière en Formule 1, pourrait "très facilement" être la dernière apparition professionnelle de sa carrière.

Alonso s'attriste du départ de Honda malgré les frustrations

Fernando Alonso a vécu un enfer lorsque Honda fournissait des moteurs à McLaren entre 2015 et 2017, pourtant le double Champion du monde a révélé qu'il était "triste" de voir le constructeur japonais quitter la Formule 1 à la fin de la saison 2021.

Formule 1
22 janv. 2022

Les étudiants au cœur de l'écurie Mercedes

Immersion dans les coulisses de l'écurie Mercedes, à Brackley, en plein week-end de Grand Prix.

Formule 1
22 janv. 2022

Plafond budgétaire : les développements aéro vont se raréfier

La Scuderia Ferrari prédit la raréfaction des développements sur les monoplaces 2022, dans le contexte du plafond budgétaire.

Formule 1
22 janv. 2022

Piastri : 2022 ne sera pas une "année perdue"

Contraint de quitter la Formule 2 à la suite de son titre, Oscar Piastri passera la saison 2022 sur la touche en étant cantonné à un rôle de réserviste chez Alpine.

Formule 1
22 janv. 2022

Recrutement chez Mercedes : Red Bull a trouvé un accord

Red Bull et Mercedes ont trouvé un accord pour entériner le recrutement du nouveau directeur technique moteur qui va s'installer à Milton Keynes.

Formule 1
21 janv. 2022

Williams se sépare de son directeur de l'ingénierie

Dans le cadre de la restructuration de Williams ayant suivi le rachat par Dorilton Capital, en 2020, le directeur de l'ingénierie, Adam Carter, a quitté l'équipe britannique.

Formule 1
21 janv. 2022
La F1 et la FIA envisagent de flexibiliser les horaires
Article précédent

La F1 et la FIA envisagent de flexibiliser les horaires

Article suivant

Les courses sprint vont se multiplier en F1

Les courses sprint vont se multiplier en F1
Charger les commentaires