Comment Max Verstappen se compare-t-il aux grands de la F1 ?

Il est évident que Max Verstappen domine de la tête et des épaules la saison 2023 de Formule 1. Il semble logiquement en passe de réaliser le triplé 2021-2022-2023 et on est en droit de se demander si le Néerlandais peut désormais rivaliser avec les grands noms de la F1.

Le vainqueur Max Verstappen, Red Bull Racing

Le record de Prost et Senna tombe

La victoire de Max Verstappen au Grand Prix de Belgique a donné à son équipe Red Bull une 13e victoire consécutive en Formule 1. Verstappen a remporté dix des 12 courses de cette saison, son coéquipier Sergio Perez remportant les deux autres. Verstappen a également remporté la dernière course de la saison dernière. Ils ont ainsi fait tomber un record qui datait de plus de 30 ans.

Aucune équipe n’a à ce point dominé depuis le grand duo McLaren d'Ayrton Senna et d'Alain Prost en 1988. Prost et Senna ayant remporté les onze premiers grand prix de la saison 88 avant que Gerhard Berger de Ferrari ne rompe la séquence en Italie, la seule course de la saison non remportée par McLaren. Senna et Prost ont remporté un doublé au championnat avec Prost derrière en deuxième position au classement des pilotes.

Le plus grand écart de points avec le second

Ce record illustre parfaitement une domination totale sur une saison et il est pour le moment détenu par Sebastian Vettel en 2013 avec 155 points d’avance sur Fernando Alonso, second cette année-là. 

Verstappen à 125 points d'avance sur son coéquipier Sergio Pérez. Verstappen a ajouté Bahreïn et l'Australie au succès de la saison dernière à Abu Dhabi, alternant en début de saison avec les victoires de Perez en Arabie saoudite et en Azerbaïdjan avant de prendre le contrôle exclusif du championnat. Nul doute que Verstappen peut continuer à creuser l’écart cette saison, surtout quand on voit que son coéquipier est en difficulté avec pourtant la même voiture.

Le fait que ce record soit à portée de main de Verstappen prouve à quel point il domine la Formule 1 actuellement. La domination est telle qu’on peut lire sur des sites de paris sportifs comme Bet365 Suisse, des paris tels que : “Qui gagnera le championnat cette année si on n’inclut pas Max Verstappen dans les pronostics?”. La preuve que le pilote Néerlandais évolue sur une autre planète en ce moment.

8 victoires d'affilées

Depuis début mai, Verstappen a remporté les Grands Prix de Miami, de Monaco, d'Espagne, du Canada, d'Autriche, de Grande-Bretagne, de Hongrie et maintenant de Belgique pour battre la deuxième plus longue série de victoires pour un pilote individuel.

Seul le record de neuf victoires consécutives de Sebastian Vettel en 2013 lui reste à atteindre. Une victoire lors de la prochaine course lui permettrait d'égaler cette marque devant ses fans à domicile lors du Grand Prix des Pays-Bas le 27 août à Zandvoort.

Michael Schumacher en a remporté sept d'affilée en 2004, tout comme Nico Rosberg à la fin de 2015 et au début de sa saison victorieuse en 2016. Schumacher a également eu une série de six au cours des saisons 2000 et 2001, tandis que la plus longue série de Hamilton est de cinq victoires, tout comme celle de Verstappen avant sa séquence actuelle.

Il est sur la bonne voie pour être le premier pilote à remporter plus de 80 % des courses en une saison, battant les 75 % d'Ascari en 1952, alors qu'il n'y avait que huit courses au total.

Le pilote avec le plus de points consécutifs

Lewis Hamilton détient le record de points consécutifs marqués avec une série de 48 entre le GP de Silverstone 2018 et le GP de Bahreïn 2020. Mais Max Verstappen est en lice pour le dépasser avec une série en cours de 31 depuis le GP d’Émilie-Romagne 2022. 

Le pilote Red Bull a d’ores et déjà dépassé Kimi Raikkonen (2012-2013) et il ne tardera pas à dépasser une autre série, celle de Lewis Hamilton entre 2016 et 2018 (33). 

Quand on connait la fiabilité de la RB19 et la régularité de Verstappen, il semble tout à fait possible de voir ce record changer de camp prochainement.

Article précédent Vasseur n'acceptera "jamais" que Ferrari doive recruter pour progresser
Article suivant Magnussen et Hülkenberg restent chez Haas en 2024

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse