Comment Mercedes a évité une pénalité moteur pour Hamilton

Victime d’une défaillance de son unité de puissance hier en qualifications, Lewis Hamilton partira bien depuis la dixième position sur la grille de départ à Sotchi. 

Comment Mercedes a évité une pénalité moteur pour Hamilton
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team W07
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team W07
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team W07
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 Team avec les médias

Pour permettre à son pilote de ne pas être pénalisé et de maximiser ses chances de remonter, Mercedes a fait le choix de réinstaller son V6 utilisé à Melbourne. Celui-ci était présent en cas de coup dur. Néanmoins, pour que ce changement de moteur ne soit pas pénalisé, Mercedes devait utiliser un bloc ayant la même spécification que celle utilisée en qualifications. 

Or, Mercedes a introduit une évolution de son système de carburant en Russie, ce qui signifie qu’utiliser le bloc de Melbourne impliquait un changement de spécification. Pour éviter cela, le constructeur allemand a fait venir par avion et en urgence un nouveau système de carburant, qui a été couplé à l’unité de puissance de Melbourne, réutilisée ce dimanche. 

Au final, Lewis Hamilton dispose également d’un nouveau turbo et d’un nouveau MGU-H, qui comptent tous les deux comme les troisièmes utilisés cette saison, parmi son quota de cinq pour l’année. Ce qui a permis à la marque à l’Etoile de réaliser cette opération provient également du fait que le moteur de rechange n’est pas régi par la règle du Parc Fermé. 

Ce matin, l’unité de puissance de Melbourne couplée à ses nouvelles pièces a été installée et démarrée avec succès sur la W07 du triple Champion du monde. 

partages
commentaires
Ecclestone est contre la protection du cockpit

Article précédent

Ecclestone est contre la protection du cockpit

Article suivant

Les teams Mercedes ont voté contre l'augmentation de la limite de carburant

Les teams Mercedes ont voté contre l'augmentation de la limite de carburant
Charger les commentaires