Comment Mercedes a transformé une championne en voiture-laboratoire

La seconde phase des essais des pneus Pirelli 2017 s’est déroulée cette semaine avec la collaboration des écuries Mercedes et Ferrari.

Comment Mercedes a transformé une championne en voiture-laboratoire

Cliquez sur chaque photo pour passer à la suivante. Les explications techniques sont dans la légende.

Pascal Wehrlein, Mercedes AMG F1 W06 Hybrid avec des pneus Pirelli 2017

Pascal Wehrlein, Mercedes AMG F1 W06 Hybrid avec des pneus Pirelli 2017
1/4

Photo de: Daimler AG

Les deux équipes ont procédé aux essais des plus récents pneus slicks, plus larges que les pneus actuels, en prévision de la nouvelle réglementation technique. Suite aux premiers essais organisés en août, Pirelli a demandé aux équipes de concevoir des voitures-laboratoires capables de générer beaucoup plus d’appui aérodynamique afin de simuler avec plus d’exactitude les conditions qui seront affrontées l’an prochain. Mercedes a donc profondément modifié une W06 de 2015, maintenant dotée de nouveaux éléments aérodynamiques et de pièces de suspension capables d’encaisser des contraintes beaucoup plus élevées.

Détails du nez de la Mercedes AMG F1 W06 Hybrid

Détails du nez de la Mercedes AMG F1 W06 Hybrid
2/4

Photo de: Daimler AG

On note que la plate-forme de l’aileron avant a été agrandie vers l’avant afin de créer une sorte de jupe aérodynamique qui scelle les extrémités. Cette modification est un exemple parfait de ce que les écuries ont tenté d’accomplir avec les fameux ailerons avant flexibles des saisons 2010 et 2011. De plus, Mercedes a modifié la section neutre du plan principal de l’aileron avant ; ce qui est interdit par la réglementation actuelle. Illustrée en rouge, on note la présence d’une petite bosse sur la surface supérieure du plan principal, destinée à améliorer le lien aérodynamique entre le plan et le museau. Il s’agit d’une façon simple et rapide d’améliorer l’appui sans devoir redessiner la partie avant de la voiture. Cette section peut aussi embarquer du lest supplémentaire si un changement d’équilibre est requis.

Détails de l'arrière de la Mercedes AMG F1 W06 Hybrid

Détails de l'arrière de la Mercedes AMG F1 W06 Hybrid
3/4

Photo de: Daimler AG

Une petite jupe a été ajoutée à l’arrière du fond plat afin de sceller cette section de la voiture et ainsi générer plus d’appui.

Pascal Wehrlein, Mercedes AMG F1 W06 Hybrid avec les pneus Pirelli 2017

Pascal Wehrlein, Mercedes AMG F1 W06 Hybrid avec les pneus Pirelli 2017
4/4

Photo de: Daimler AG

L’aileron arrière dispose aussi d’un nouveau plan inférieur, illustré en jaune, qui améliore l’interaction entre l’aileron et le diffuseur. Toutes ces modifications apportées à la Mercedes ressemblent à celles exhibées par la Red Bull et la Ferrari. On verra sans doute apparaître de nouvelles évolutions sur les voitures, car Pirelli demandera certainement aux équipes d’augmenter l’appui.
partages
commentaires
Horner - Verstappen n'a pas été affecté par les critiques

Article précédent

Horner - Verstappen n'a pas été affecté par les critiques

Article suivant

Liberty Media entame son rachat de la F1

Liberty Media entame son rachat de la F1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement Essais Pirelli de septembre au Paul Ricard
Lieu Circuit Paul Ricard
Équipes Mercedes
Auteur Matt Somerfield