Comment Pirelli assure l'équité entre les équipes

Pirelli amène environ 1800 pneus sur chaque Grand Prix, mais leur destin est déjà tracé bien avant leur arrivée sur le circuit

Pirelli amène environ 1800 pneus sur chaque Grand Prix, mais leur destin est déjà tracé bien avant leur arrivée sur le circuit. Les pneus de chaque course sont réalisés lors d’une phase de production spéciale avant chaque Grand Prix.

C’est sur le site spécialisé dans les sports mécaniques hi-tech d’Izmit, juste à la sortie de la capitale turque d’Istanbul, que sont conçus les Pirelli. Chaque pneu reçoit un code barre de la FIA, l’organe de régulation du sport. Ce code barre est en quelques sortes le passeport du pneu, et se trouve intégré profondément dans la structure de celui-ci durant la phase de vulcanisation. Il ne peut ainsi être ôté. Le code contient tous les détails de chaque pneu, offrant une grande traçabilité durant tout le weekend de course sur le logiciel RTS de Pirelli (Racing Tyre System), pouvant lire et mettre à jour les données.

Sur les Grand Prix européens, les pneus sont par la suite acheminés vers le centre de logistique et de distribution Pirelli de Didcot, au Royaume-Uni. Une fois arrivés là-bas, la FIA reçoit une liste de codes barre liée aux pneus qui seront emmenés vers le prochain Grand Prix. La FIA désigne ensuite les codes barre –et par conséquent les pneus- à chaque équipe de façon aléatoire. Pirelli n’est pas impliqué dans le processus, et ne peut ainsi influencer l’allocation pneumatique des équipes, bien qu’un contrôle qualité rigoureux à l’usine d’Izmit assure que tous les pneus sont identiques.

Une fois sur le circuit, les pneus sont alloués aux équipes selon une application stricte de la liste préparée par la FIA. Les codes barre permettent à la FIA comme à Pirelli de s’assurer que les bonnes équipes utilisent les bons pneus, en accord avec les réglementations.

Chaque équipe bénéficie de l’expertise d’un ingénieur Pirelli travaillant exclusivement avec le team en question pendant toute l’année. Cette base de données collectée par chaque ingénieur ne peut en aucun cas influencer l’offre de pneus faite à chaque équipe ; cette tâche étant supervisée totalement par la FIA une fois les pneus sortis de l’usine d’Izmit. Une autre façon d’assurer l’impartialité entre toute les équipes ; une grande priorité pour le manufacturier pneumatique unique. La façon dont les ingénieurs travaillent respecte également cette confidentialité, ce qui a toujours son importance primordiale.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités