Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola
Dossier

Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola

Comment la SF70H s’inspire de la dernière Ferrari Championne du monde

partages
commentaires
Comment la SF70H s’inspire de la dernière Ferrari Championne du monde
Giorgio Piola
Par : Giorgio Piola
Co-auteur: Matt Somerfield
2 avr. 2017 à 07:50

Le développement des voitures de Formule 1 est cyclique. Ainsi, des solutions apparues il y a de cela plusieurs années réapparaissent parfois, remises au goût du jour.

La Ferrari SF70H reprend certaines solutions techniques utilisées sur le modèle 2008, quoique revues et corrigées pour respecter le Règlement Technique 2017.

Conduits internes du nez de la Ferrari SF70H
Conduits internes du nez de la Ferrari SF70H

Photo de: Giorgio Piola

À bien y regarder, le design de la Ferrari reprend, à sa façon, des solutions utilisées l’an dernier par les équipes Mercedes AMG et Toro Rosso (image ci-dessous) avec des prises d’air situées très en avant du nez et des conduits internes assurant le passage de l’air du S-duct.

Détails du nez et du S-duct de la Mercedes W07
Détails du nez et du S-duct de la Mercedes W07

Photo de: Giorgio Piola

Mais en regardant de plus près, on note que l’écurie italienne a effectué des modifications sur les conduits internes en les croisant (flèches rouges). Ceci devrait faciliter l’écoulement de l’air quand il circule vers l’évent où il attire le flux qui devrait normalement se détacher de la surface du châssis.

S-duct de la Ferrari SF70H
S-duct de la Ferrari SF70H

Photo de: Giorgio Piola

Ce nouveau type de S-duct trouve ses racines dans une solution développée dans la Ferrari 2008 (ci-dessous). L’air était capté sous le museau pour être évacué au-dessus de la surface du châssis afin d’empêcher le détachement de la couche limite.

 

Comparatif du nez de la Ferrari F2008
Comparatif du nez de la Ferrari F2008

Photo de: Giorgio Piola

Cette tendance à positionner les prises d’air aussi loin en avant que possible a été rendue possible par l’interprétation rusée faite de la règle qui concerne la section transversale qui oblige la structure à ne pas présenter de cavité si on en retire une partie latérale. Cette interprétation a permis aux ingénieurs de placer les prises d’air à un endroit plus favorable et non plus à un point situé à 150 mm ou plus de l’axe des roues avant. Placer les prises d’air loin en avant permet aux conduits internes d’être moins tortueux et de fluidifier l'écoulement de l’air.

Détails du S-duct de la Ferrari F2008 (659)
Détails du S-duct de la Ferrari F2008 (659)

Photo de: Giorgio Piola

Prochain article Formule 1
Palmer veut que Renault vérifie sa voiture avant la Chine

Previous article

Palmer veut que Renault vérifie sa voiture avant la Chine

Next article

GP du Brésil 2001 : quand la F1 a appris à connaître Montoya

GP du Brésil 2001 : quand la F1 a appris à connaître Montoya

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Ferrari Shop Now
Auteur Giorgio Piola
Type d'article Analyse