Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
45 jours
09 mai
Prochain événement dans
63 jours
C
GP d'Azerbaïdjan
06 juin
Course dans
94 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
101 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
119 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
136 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
150 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
178 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
185 jours
12 sept.
Course dans
192 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
206 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
210 jours
10 oct.
Course dans
220 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
234 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
241 jours

Comment Verstappen s'est coincé la main en qualifications

Auteur de la pole position à Abu Dhabi, Max Verstappen a aussi connu une mésaventure qui aurait pu mal se terminer durant la séance de qualifications.

Comment Verstappen s'est coincé la main en qualifications

Ce n'est que la troisième pole position de sa carrière, et sans doute pas la plus attendue. Sur un circuit de Yas Marina où Mercedes était invaincu en qualifications depuis 2013, Max Verstappen a fait parler la poudre au prix d'un tour exceptionnel en Q3, délogeant Valtteri Bottas de la pole provisoire et Lewis Hamilton de la première ligne.

La séance du Néerlandais n'a pourtant pas été un long fleuve tranquille, plus particulièrement la Q1, où un incident dans la voie des stands a provoqué un plat sur l'un de ses pneus. Surtout, le pilote Red Bull s'est ensuite fait une belle frayeur à l'épingle du virage 6 en partant large, pour une raison très inhabituelle : sa main était coincée ! "Ça doit être quelque chose de malchanceux", raconte-t-il. "Je suis resté coincé, entre le volant et mon genou je crois. Ça ne m'était jamais arrivé auparavant. Je partais littéralement vers le mur. C'était juste très malheureux."

Lire aussi :

Les choses se sont ensuite mieux déroulées, même si Verstappen n'était pas forcément à l'aise avec les gommes mediums en Q2, ce qui lui a tout de même permis d'accéder à la Q3 tout en mettant en place la stratégie idéale pour la course. Lors de la dernière partie des qualifications, il a pu tout donner pour s'offrir la première pole de la saison, la première échappant aussi à un moteur Mercedes en 2020.

"Toute l'année, nous nous sommes rapprochés un peu et je l'ai manquée de peu quelques fois", estime Verstappen. "Mais finalement, y parvenir ici après la domination [de Mercedes] tout au long de l'année, c'est chouette pour nous et pour toute l'écurie. C'était une très longue saison, sur une période très courte, avec beaucoup de Grands Prix. Je crois que tout le monde veut faire une pause, mais décrocher la pole position est une belle motivation pour tout le monde dans l'équipe, afin de bien finir demain."

Verstappen reste toutefois très prudent en vue de la course, notamment sur le plan stratégique, car les longs relais ont été perturbés par le drapeau rouge brandi durant la deuxième partie de la seconde séance d'essais libres. "Je vais étudier ce que nous pouvons faire, mais je pense que pas grand-monde n'a pu faire un véritable long relais en raison du drapeau rouge", avance le Néerlandais. "Ce sera intéressant demain. Je ferai de mon mieux. Notre vitesse de pointe ce week-end ne semble pas trop mal, c'est toujours une bonne chose. Il est certain que Valtteri et Lewis seront très proches, espérons que ce sera une belle bagarre."

Max Verstappen, Red Bull Racing RB16

partages
commentaires
Leclerc déçu de son résultat après avoir été 3e en Q1

Article précédent

Leclerc déçu de son résultat après avoir été 3e en Q1

Article suivant

Silverstone renomme sa ligne droite des stands en hommage à Hamilton

Silverstone renomme sa ligne droite des stands en hommage à Hamilton
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Abu Dhabi
Catégorie Qualifs
Lieu Yas Marina Circuit
Pilotes Max Verstappen
Équipes Red Bull Racing
Auteur Basile Davoine