Sainz exhorte les commissaires à être "alertes" face aux crashs

Carlos Sainz a prévenu que les commissaires de piste en Arabie saoudite devront "rester alertes" en raison du risque d'accidents à grande vitesse sur le nouveau circuit de Formule 1 de Djeddah.

Les vitesses moyennes élevées et les séquences de virages à fond et sans visibilité signifient que les pilotes auront peu d'avertissement et de temps de réaction en cas d'accident devant eux. Carlos Sainz a déclaré que les pilotes devront compter sur des réactions rapides de la part des commissaires de piste et de la direction de course.

"Évidemment, en tant que pilote, vous essayez de ne pas trop penser à cela", a déclaré Sainz, interrogé par Motorsport.com sur la question. "Et vous essayez de ne pas vous concentrer sur ce genre de choses, et de vous reposer entièrement sur les normes de la FIA, qui sont normalement assez précises et assez bonnes."

"La seule chose dont nous avons parlé en tant que pilotes est que s'il y a un accident devant vous, trois secondes devant vous, nous roulons à plus de 250 [km/h] dans chaque virage, et nous n'aurons pas le temps de réagir parce qu'il y a un mur entre l'accident et nous, nous ne pouvons pas voir à travers les murs. Et c'est peut-être le seul gros point à soulever avec la FIA, juste pour rester alerte avec les drapeaux jaunes et les voitures de sécurité, les drapeaux rouges, parce que ça va être intéressant."

Pierre Gasly est d'accord pour dire que les commissaires de piste devront être à la hauteur. "Je pense que nous le savons tous, et nous y avons tous pensé", a déclaré le pilote AlphaTauri interrogé par Motorsport.com. "Et je pense que pour les [commissaires], il sera important d'être vraiment rapide et efficace pour réagir, parce que partout où vous vous crashez, fondamentalement, la voiture va rebondir sur la piste, et la vitesse moyenne ici est de 250 [km/h]. Donc ça va être un week-end chargé pour les gars, et j'espère qu'ils seront au top."

La question de la gêne d'un pilote par un autre prendra également une autre dimension sur cette piste. "La vitesse élevée ne vous permet pas vraiment de ralentir", a ajouté Gasly. "Nous devrons donc faire preuve de bon sens entre pilotes, car cela peut être très dangereux. J'ai eu l'expérience avec Brendon [Hartley] à Bakou [en 2018] : dans une section à très haute vitesse, arriver sur une voiture très lente dans un virage sans visibilité n'est pas quelque chose que nous devrions faire."

"Donc je pense que c'est juste une question de bon sens entre les pilotes. Je pense qu'avec la dernière longue ligne droite, vous pouvez créer votre écart à la fin. C'est bien. Et la dernière ligne droite est assez large. Mais clairement avant cela, nous devrons être assez prudents."

Sainz estime que les pilotes devront garder une bonne vitesse dans les sections rapides lorsqu'ils ne seront pas dans un tour rapide. "Il n'y a pas besoin d'aller trop lentement dans tous ces virages à haute vitesse, parce que le différentiel de vitesse peut être énorme ici dans un tour de refroidissement. Donc oui, on va voir, ça pourrait être intéressant."

"Mais comme je l'ai dit, nous devons compter sur les mesures de sécurité de la FIA et espérer qu'ils ont fait leurs devoirs correctement, parce que la piste elle-même semble difficile, elle semble différente. Elle ressemble un peu à un circuit complètement différent de ceux que nous avons visités récemment."

Lire aussi :
partages
commentaires
Hamilton "plus détendu que jamais" en territoire(s) inconnu(s)
Article précédent

Hamilton "plus détendu que jamais" en territoire(s) inconnu(s)

Article suivant

Vettel a organisé une course de kart réservée aux femmes à Djeddah

Vettel a organisé une course de kart réservée aux femmes à Djeddah
Charger les commentaires