Formule 1
12 mars
-
15 mars
Événement terminé
19 mars
-
22 mars
Événement terminé
02 avr.
-
05 avr.
EL1 en cours . . .
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
91 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
119 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
147 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
154 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
168 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
175 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
210 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
224 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
238 jours

Comparé à Schumacher, Vettel ne pense pas sa réputation ternie

partages
commentaires
Comparé à Schumacher, Vettel ne pense pas sa réputation ternie
Par :
26 juin 2017 à 09:40

Sebastian Vettel a l'intention de discuter avec Lewis Hamilton après l'incident qui les a impliqués au Grand Prix d'Azerbaïdjan.

Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08 devant Sebastian Vettel, Ferrari SF70H
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08 devant Sebastian Vettel, Ferrari SF70H
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08, Sebastian Vettel, Ferrari SF70H
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08, Sebastian Vettel, Ferrari SF70H
Sebastian Vettel, Ferrari SF70H
Sebastian Vettel, Ferrari SF70H
Sebastian Vettel, Ferrari
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08, devance Sebastian Vettel, Ferrari SF70H
Niki Lauda, directeur non-exécutif de Mercedes AMG F1
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08, devance Sebastian Vettel, Ferrari SF70H
Sebastian Vettel, Ferrari
Sebastian Vettel, Ferrari SF70H

Alors que la voiture de sécurité était sur le point de s'effacer, Sebastian Vettel a été surpris par la lenteur de Lewis Hamilton à la sortie du virage 15 et l'a percuté par l'arrière, avant de se porter à sa hauteur et de lui donner un petit coup de roue.

La FIA a blanchi Hamilton pour sa manœuvre, estimant qu'il n'avait pas freiné ni ralenti de façon inattendue ou inconsidérée, contrairement à ce qu'affirmait Vettel, qui exigeait une pénalité pour son rival.

En revanche, le pilote Ferrari a été sanctionné d'un stop-and-go de dix secondes pour pilotage dangereux suite au contact paraissant volontaire qu'il a provoqué avec la Mercedes. Il a en tout cas tenu à relativiser les tensions apparentes.

"Je n'ai pas de problème avec lui", affirme Vettel. "Je le respecte beaucoup pour le pilote qu'il est. Je ne pense pas que c'était son intention [d'endommager mon aileron avant], parce qu'il risquait aussi des dégâts sur sa voiture, voire un abandon."

"Ce n'est pas le moment de discuter. Je le ferai avec lui, nous mettrons ça derrière nous et passerons à autre chose. Je ne suis peut-être pas assez intelligent, mais je ne suis pas compliqué. Je veux bien régler la situation avec lui, mais je ne pense pas qu'il y ait grand-chose à régler."

Lauda compare Vettel à Schumacher

Cette manœuvre à coûté de gros points à Vettel, dans tous les sens du terme ; non seulement l'Allemand ne s'est classé que quatrième après son stop-and-go, mais il a été sanctionné de trois points de pénalité sur sa licence après un incident qui lui a valu d'être comparé par certains à Michael Schumacher – et cette fois, ce n'était pas élogieux !

"Lewis va le frapper un jour, à mon avis. Pas avec la voiture, avec le poing !" s'exclame Niki Lauda, directeur non exécutif de Mercedes. "Si j'étais Lewis, je parlerais à Sebastian pour lui demander ce qui ne va pas. Mais Vettel, pour moi, fait comme Michael, qui disait qu'il n'avait rien fait de mal. C'est sa réaction normale. Si quelque chose se passe mal, il est dans un univers parallèle où ce n'est pas sa faute. Je pense que dans trois jours, il s'en rendra compte, et tout sera normal de nouveau."

Cependant, lorsqu'il est demandé à Vettel si l'incident va ternir sa réputation, la réponse du quadruple Champion du monde est catégorique : "Non. Nous sommes là pour faire la course. Nous sommes adultes et les gens s'attendent à ce que nous fassions la course quitte à se frayer un chemin, c'est ce que veulent les gens."

"Çà et là, il est possible que ça soit un peu serré, mais les gens veulent de vrais dépassements, pas qu'on double facilement. J'ai pris du plaisir dans cette course, mais je ne pense pas qu'il soit juste que j'aie reçu une pénalité et pas lui."

Article suivant
Faute coûteuse pour Hülkenberg dans le top 5

Article précédent

Faute coûteuse pour Hülkenberg dans le top 5

Article suivant

Red Bull n'aurait "jamais pu imaginer" gagner à Bakou

Red Bull n'aurait "jamais pu imaginer" gagner à Bakou
Charger les commentaires