Les compensations après le GP de Belgique font grincer des dents

Des cadeaux offerts quelques mois après le Grand Prix de Belgique suscitent le mécontentement des spectateurs présents pour cette épreuve entérinée après un seul tour sous Safety Car.

Les compensations après le GP de Belgique font grincer des dents

Le Grand Prix de Belgique 2021 a été marqué, le dimanche, par un long et intense épisode pluvieux durant lequel la direction de course de la Formule 1 a décidé d'entériner le résultat de l'épreuve après seulement trois tours parcourus sous Safety Car, ne retenant au passage qu'une seule boucle non compétitive officiellement pour valider la victoire de Max Verstappen.

L'après-midi d'attente sous la pluie pour ne voir qu'une poignée de boucles à vitesse réduite n'était à l'époque pas passée auprès des spectateurs présents qui espéraient un geste fort de la part des organisateurs. Trois mois après, la réponse est tombée en ce début de semaine de la part de Spa GP, société qui gère l'épreuve, via un mail envoyé aux gens présents ce jour-là.

Et le moins que l'on puisse dire, c'est que ce qui a été "offert" en échange n'a pas convaincu, comme l'ont montré les nombreuses réactions, notamment sur les réseaux sociaux. Ainsi, ce sont un abonnement F1 TV par personne, la possibilité d'assister à une soirée "exclusive" le 25 août 2022 (à la veille des premiers tours de roue du Grand Prix) et la participation à un concours pour gagner 170 billets (100 "Silver" pour les détenteurs d'un pass Bronze, 50 "Gold" pour les détenteurs d'un pass Silver et 20 VIP pour les détenteurs d'un pass Gold) ont été "proposés" aux plus de 70'000 personnes présentes, qui ont jusqu'à fin janvier pour accepter cette compensation.

Interrogée par La DH Les Sports+, Vanessa Maes, à la tête de l'organisation, a indiqué : "Nous préférons communiquer vers nos clients [plutôt] que vers la presse. On s'est battu durant trois mois et ce que l'on offre est tout de même mieux que rien. Bien sûr qu'on aurait espéré pouvoir donner plus, mais nous avons été victimes des événements autant que les fans. Nous n'avons pris aucune décision ce jour-là. Nous avons eu un très beau championnat. Nos clients sont des fidèles et la vente des billets pour 2022 a bien démarré."

L'épineuse problématique pour l'organisation réside évidemment dans le fait qu'officiellement l'épreuve s'est bien tenue dans les conditions du règlement et que les résultats ont été entérinés, avec notamment la cérémonie du podium qui a suivi. Le Grand Prix ne peut pas se retourner contre Formula One Management (FOM) et peut difficilement proposer un remboursement intégral, sous quelque forme que ce soit, aux spectateurs présents sous peine de mettre en danger l'organisation des futures courses puisque l'argent récolté par la vente de billets sert en grande partie à financer la tenue du GP auprès de la FOM.

Lire aussi :

partages
commentaires
Schumacher et Giovinazzi pilotes de réserve Ferrari en 2022
Article précédent

Schumacher et Giovinazzi pilotes de réserve Ferrari en 2022

Article suivant

Ferrari présentera sa F1 2022 à la mi-février

Ferrari présentera sa F1 2022 à la mi-février
Charger les commentaires