Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse

Les conditions d'Alonso pour continuer en 2023

Fernando Alonso juge essentiel de constater des progrès personnels et de son équipe pour rester en Formule 1 après 2022.

Fernando Alonso, Alpine A521

Photo de: Erik Junius

Presque comme une formalité, Fernando Alonso et Alpine ont confirmé la semaine dernière l'activation de l'option contractuelle prolongeant leur entente pour 2022. Cette issue était attendue, et c'est surtout l'année prochaine que l'avenir du double Champion du monde en Formule 1 cristallisera l'attention : son intention est de rester au-delà de son contrat. Une envie qu'il conditionne toutefois à des progrès nécessaires aussi bien de la part de son écurie que de lui-même.

"Espérons que l'année prochaine nous aurons un package qui nous permet de nous battre pour des positions compétitives, un cran au-dessus par rapport à cette année", explique l'Espagnol. "Après trois podiums décrochés par Renault l'an dernier, nous avions certaines attentes cette année : pouvoir nous battre pour trois ou quatre podiums dans la saison. Mais nous n'y sommes probablement pas parvenus. Je crois que Ferrari a beaucoup progressé. AlphaTauri a progressé, McLaren a fait un pas en avant avec le moteur Mercedes. Nous nous retrouvons donc à nous battre entre la huitième et la douzième position cette année."

"Nous voulons améliorer ça l'an prochain, ce sera le premier objectif. Ça m'encouragera probablement à continuer ensuite. Et de mon côté, je dois continuer à progresser. Comme je l'ai dit plusieurs fois, je ne suis probablement pas encore à 100%, et il y a des journées qui montrent que je dois continuer à m'améliorer dans certains domaines. L'an prochain, si je progresse de mon côté et que je continue à prendre du plaisir, pourquoi ne pas continuer à courir ?"

L'envie de rester en Formule 1 pour plusieurs années encore est palpable pour Alonso, qui aura 41 ans à la fin de son contrat. Le natif d'Oviedo se montre toutefois réaliste par rapport à son souhait, et assure qu'il n'insistera que s'il est capable d'être au niveau attendu.

"Si je vois que je ne suis plus dans le coup ou que je ne fais pas du bon boulot, je serai le premier à dire qu'un nouveau visage sera peut-être mieux pour l'équipe", prévient-il. "Mais je ne l'espère pas. J'espère pouvoir dire que je suis prêt pour ce défi en 2023."

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation
Article précédent Newey : Verstappen a la détermination d'un Champion du monde
Article suivant Ricciardo : La F1 a trouvé l'équilibre entre danger et sécurité

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse