Confusion et données erronées, Mercedes explique son erreur

Alors que le Grand Prix de Monaco reste très frais dans les esprits mais que l'échéance canadienne se présente dans moins de dix jours, Toto Wolff a fait le point sur les événements qui se sont déroulés en Principauté.

A travers un questions/réponses organisé par Mercedes sur Twitter, le directeur de l'écurie de Brackley est revenu sur l'erreur qui a coûté la victoire à Lewis Hamilton et un doublé aux Flèches d'Argent.

L'Autrichien a notamment insisté sur la force collective de son équipe, précisant qu'aucune tête n'allait tomber suite à l'erreur commise en fin de course en faisant rentrer Hamilton aux stands. "Nous sommes une équipe championne du monde et nous ne jouons pas le jeu du blâme en nous basant sur une seule course", a-t-il insisté.

Les doutes de Hamilton ont alimenté la confusion

Revenant sur l'épisode qui a coûté la victoire à Hamilton, Wolff a expliqué les circonstances exactes de la confusion et de la mauvaise prise de décision de l'équipe lorsque la voiture de sécurité est entrée en piste à une dizaine de tours du drapeau à damier.

"Nous croyions que nous pouvions faire un arrêt pour couvrir le risque représenté par les voitures derrière en pneus supertendres. Malheureusement, nos données étaient fausses", a-t-il expliqué. "Il faut le bon équilibre entre les données et le feeling. Nos outils nous disaient que nous avions l'écart mais c'était faux."

Wolff révèle également que les doutes de Hamilton à la radio ont également ajouté de la confusion, sans pour autant remettre en cause la responsabilité du muret des stands.

"Nous lui avons dit de rester en piste et Lewis a dit que ce n'était pas bon et que les pneus avaient perdu en température. Nous avions une seconde pour réagir et, combiné à nos mauvaises données, nous avons fait l'erreur de lui dire de rentrer."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités
Tags erreur, monaco, stratégie