Consignes radio - La conversation entre Williams et Bottas

partages
Consignes radio - La conversation entre Williams et Bottas
Par : Benjamin Vinel
6 juil. 2015 à 13:23

Départ : Felipe Massa, Williams FW37 mène
Felipe Massa, Williams FW37 mène la course
Valtteri Bottas, Williams FW37
Valtteri Bottas, Williams FW37
Felipe Massa, Williams FW37
Valtteri Bottas, Williams FW37
Valtteri Bottas, Williams FW37

Le départ du Grand Prix de Grande-Bretagne était une vraie surprise, puisque les Williams se sont lancées de la deuxième ligne de la grille comme des fusées, tandis que les Mercedes connaissaient un envol laborieux.

Felipe Massa a ainsi pris la tête de la course alors que son coéquipier Valtteri Bottas était troisième ; le Finlandais s'est ensuite emparé de la deuxième place lorsque Lewis Hamilton a porté une attaque sur Massa, sans succès.

Lire aussi - Bottas - "Je n'avais pas le droit de me battre avec Felipe"

Bottas a ensuite commencé à mettre la pression à son coéquipier, et Williams a demandé aux deux pilotes de ne pas se battre l'un contre l'autre au neuvième tour.

"Ok Felipe, c'est bien," l'a alors informé son ingénieur Dave Robson. "Nous ne courons pas contre ton coéquipier, creusons l'écart ensemble. Nous devons creuser l'écart ensemble sur les Mercedes."

Jonathan Eddolls a communiqué un message similaire à son pilote au même moment : "Consigne : Tu n'attaques pas ton coéquipier pour l'instant." Bottas n'en était pas ravi : "Je suis plus rapide.", mais son ingénieur s'est montré ferme : "Pas de bataille pour l'instant. Nous te tiendrons au courant."

Lire aussi - Massa - "Un résultat positif qui aurait pu être fantastique"

Au tour suivant, Bottas a profité du DRS pour se porter à la hauteur de Massa, mais est resté derrière. "Je peux dépasser? Je peux le faire dans la ligne droite. Dis-moi," a demandé le Finlandais au onzième tour. Bottas a alors eu la confirmation d'Eddolls qu'une attaque serait approuvée par l'équipe. "C'était trop tard," s'est-il toutefois plaint."

"Il faut que ce soit une manœuvre très propre," a précisé l'ingénieur. "Et il faut que tu creuses l'écart quand tu seras devant. Une manœuvre propre."

Finalement, les Mercedes ont fini par prendre l'avantage, et Williams a trop attendu pour passer les pneus intermédiaires à ses monoplaces lorsque la pluie a commencé à tomber, perdant ainsi la troisième marche du podium au profit de Sebastian Vettel. 

Prochain article Formule 1
Pourquoi ce sont les règles et non les F1 qui déterminent le spectacle

Previous article

Pourquoi ce sont les règles et non les F1 qui déterminent le spectacle

Next article

"Bluff" dans les stands - La FIA va avertir les équipes

"Bluff" dans les stands - La FIA va avertir les équipes

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Felipe Massa Shop Now , Valtteri Bottas Shop Now
Équipes Williams
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Actualités