Quelle est la consommation moyenne d'une Formule 1 ?

partages
commentaires
Quelle est la consommation moyenne d'une Formule 1 ?
Par :
23 mars 2019 à 11:55

Avec une puissance de plus de 1000 chevaux, les moteurs de F1 se veulent les plus perfectionnés au monde. Systèmes hybrides et moteurs complexes viennent ainsi favoriser leur fonctionnement, pour en améliorer le rendement. Au point d’influer sur leur consommation ?

Ils faisaient rêver, les moteurs dix cylindres des F1, au début des années 2000. À cette période, les moteurs Renault, Peugeot, Ferrari, Toyota, Honda, BMW ou Mercedes impressionnaient par leurs performances : 850 chevaux, 18'000 tr/min, et leurs cris stridents. Et surtout, leur consommation gargantuesque : jusqu’à 80 l/100 km.

Depuis, la Formule 1 a évolué avec les contraintes modernes, et les nouvelles technologies. Downsizing, systèmes hybrides, les nouvelles technologies ont fait leur place sous le capot, mais à quel point ? Aujourd’hui, avec des moteurs plus petits (six cylindres d’1,6 litre, contre dix cylindres de 3 litres, il y a 20 ans) et plus perfectionnés, à quel point a-t-on pu réduire la consommation des voitures ?

Nicolas Espesson, ingénieur motoriste chez Renault F1 donne quelques précisions : "La consommation, c’est une contrainte qui nous est d’abord donnée par le règlement", explique-t-il. "On a un débit maximum à respecter, ce qui correspond environ à 100 kg de carburant par heure."

En baissant ce débit, la puissance des F1 est donc contrôlée : "Quand on est à fond, on ne doit pas dépasser cette donnée, avec un débit instantané de 27 g/seconde. Sans ce débit, on pourrait avoir des moteurs bien plus puissants. Comme dans le passé." Et largement dépasser les 1000 chevaux que l’on retrouve actuellement dans une F1.

Cependant, le débit n’est pas la seule contrainte. La quantité allouée sur la course en est une autre de poids ! "L’autre limite, c’est la consommation de carburant par course. Aujourd’hui on est limités à 110 kg par course. Sachant que toutes les courses font 305 km, on peut donc déduire une consommation maximum de 35 kg/100 km. Ce qui nous donne à peu près, 45 litres/100 km. Au regard de la puissance, c’est peu."

À titre d’exemple, une voiture classique à moteur essence consomme environ 6 l/100 km, en moyenne. Chiffre qui se monte à 10 l/100 km pour un V6 un peu plus haut de gamme.

Nicolas Espesson sera présent à la première édition des Assises de l’automobile que Ouest-France organise jeudi 28 mars, au Mans. Programme et inscriptions sur le site de l’événement : www.assisesautomobile.com

Article suivant
Renault a désormais le moteur qu'il aurait fallu avoir "il y a 2 ans"

Article précédent

Renault a désormais le moteur qu'il aurait fallu avoir "il y a 2 ans"

Article suivant

Albon a "vraiment impressionné" Toro Rosso à Melbourne

Albon a "vraiment impressionné" Toro Rosso à Melbourne
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Contenu Sponsorisé
Soyez le premier à recevoir toute l'actu