Formule 1
02 avr.
-
05 avr.
Événement terminé
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
111 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
118 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
167 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
181 jours

Le cou des pilotes souffrira lors du premier Grand Prix

partages
commentaires
Le cou des pilotes souffrira lors du premier Grand Prix
Par :
20 avr. 2020 à 08:30

Aucune partie du corps d'un pilote de Formule 1 n'est mise à l'épreuve autant que le cou, et la course inaugurale, quelle qu'elle soit, devrait donc être particulièrement difficile.

Sept mois. C'est la durée qui sépare le Grand Prix d'Abu Dhabi 2019 de celui d'Autriche 2020, qui pourrait être le premier de la saison, bien que l'épreuve du Paul Ricard, prévue la semaine précédente, n'ait pas encore été formellement reportée malgré la récente annonce du président de la République.

Lire aussi :

Jamais dans l'Histoire les pilotes de Formule 1 n'ont dû patienter si longtemps pour se placer de nouveau sur une grille de départ, même à l'époque des calendriers clairsemés des années 1950 et 1960, où de nombreuses courses hors championnat venaient compléter le programme officiel. Et bien entendu, à l'époque, la force centrifuge subie dans les virages n'avait rien de comparable à ce qu'elle est maintenant !

D'après Romain Grosjean et Carlos Sainz, malgré l'entraînement intensif que s'imposent les pilotes en cette période de confinement due à la pandémie de COVID-19, cette inactivité va se faire sentir et particulièrement les faire souffrir lors du premier Grand Prix.

"D'habitude, nous reprenons par les essais hivernaux, donc ce n'est pas grave si on souffre un peu", souligne Grosjean dans une interview en direct sur le compte Instagram de la F1. "Mais là, la première fois que nous allons être dans la voiture, ce sera direct en course, et on ne veut pas avoir le cou de travers dès le 15e tour."

"Cela affecte beaucoup les pilotes, surtout au niveau du cou", confirme Sainz dans un entretien avec des médias espagnols. "Peu importe à quel point on s'entraîne à la maison, il est impossible de générer les forces g que l'on subit dans une F1. Le circuit qu'ils vont choisir pour la première course va avoir une grande influence sur les difficultés des pilotes après tous ces mois sans piloter ni muscler le cou. Cela va être très, très dur."

Carlos Sainz, McLaren, parle à la presse

"L'Autriche est actuellement la première course à ne pas être annulée [sic]. Ce n'est pas l'un des circuits les plus durs, mais nous allons souffrir dans les virages rapides. Si la première course était en Hongrie ou à Singapour, je peux vous assurer que de nombreux pilotes seraient proches de s'écrouler en fin de course. Les gens ne peuvent pas imaginer les forces que subit le corps durant un Grand Prix. La seule manière d'avoir la condition physique nécessaire pour piloter une F1, c'est... de piloter une F1."

Lire aussi :

Sainz insiste cependant sur la prudence qui va être nécessaire lorsque le paddock se réunira à nouveau. "Je pense que la F1 et les écuries vont devoir faire très attention quant à la manière dont le personnel voyage. Ils ne peuvent pas nous déplacer d'un endroit à l'autre sans des garanties de sécurité plus que raisonnables, à la fois pour ceux qui voyagent avec la F1 et pour les habitants des pays que nous visitons."

"Je souhaite que le retour à la normale se fasse dès que possible, mais pas à n'importe quel prix. Ces jours-ci, les pilotes sont en contact avec la FIA et la FOM via le GPDA principalement. Rien n'a été décidé pour l'instant, mais je sais que plusieurs idées sont envisagées quant à la reprise des courses", conclut l'Espagnol.

Propos recueillis par Pablo Elizalde

Related video

Article suivant
Leclerc bat Albon pour s'imposer lors du Virtual GP de Chine

Article précédent

Leclerc bat Albon pour s'imposer lors du Virtual GP de Chine

Article suivant

Stroll : Les nouveaux investisseurs confortent la confiance d'Aston

Stroll : Les nouveaux investisseurs confortent la confiance d'Aston
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Romain Grosjean Boutique , Carlos Sainz Jr. Boutique
Auteur Benjamin Vinel