Coulthard - La F1 sans bruit, comme les Rolling Stones en acoustique!

David Coulthard, ambassadeur Red Bull Racing et commentateur TV pour la BBC, a refait savoir son désamour pour certains aspects du format F1 actuel, parmi lesquels le son des monoplaces, qui fait selon lui également grincer des dents de nombreux...

David Coulthard, ambassadeur Red Bull Racing et commentateur TV pour la BBC, a refait savoir son désamour pour certains aspects du format F1 actuel, parmi lesquels le son des monoplaces, qui fait selon lui également grincer des dents de nombreux pilotes du plateau.

« Ils ne sont pas contents », a-t-il ainsi expliqué à AOL Auto. « Les gens du marketing l’adorent parce que cela leur donne une raison pour leur investissement en F1, et je comprends totalement cela, mais les pilotes n’aiment pas piloter les autos cette année ».

« Nico [Rosberg] et Lewis [Hamilton] sont probablement un peu plus heureux comme ils ont le meilleur package, mais même si vous leur parlez en privé, ils disent que l’expérience de pilotage n’est plus aussi pure qu’elle ne l’était ».

Pour Coulthard, la F1 a perdu une grande partie de ce qui faisait son spectacle avec le bruit radicalement différent des unités de puissance V6 Turbo.

« Une partie d’un évènement F1 était que quand vous arriviez sur un circuit, vous étiez excité par le son et étiez impatient dès que vous l’entendiez. Quand j’étais gamin et que j’allais à Silverstone, je me souviens que je restais debout dans le virage de Stowe est c’était fou ! On entendait le V12 Ferrari sortir du brouillard et c’était génial. On l’entendait arriver et on savait que c’était une Ferrari. Elle passait et vous étiez comme ça : ‘wow’ ! »

« C’est ridicule d’aimer des choses qui font mal aux oreilles, parce que quand c’est votre femme qui parle trop et que vos oreilles sont endolories, vous n’aimez pas ça ! », plaisante l’Ecossais. « Mais avec les voitures de course, ou la musique, c’est avant tout le son, et l’expérience qu’il apporte ».

La F1 a dès lors une responsabilité à l’égard de ses fans, estime Coulthard, qui milite pour des solutions rapides ramenant la magie en piste.

« Si vous alliez voir les Rolling Stones et qu’ils arrivaient en disant ‘ce soir, on va seulement jouer en acoustique parce qu’on devient vieux et qu’on ne veut pas trop de bruit’, la foule ne serait pas très contente, et elle aurait raison ! C’est la même chose avec la F1. J’ai entendu qu’à Monaco, il y avait 20% de gens en moins cette année. Nous avons une responsabilité vis-à-vis des fans. Ils vont se manifester et ils savent ce qu’ils veulent ».

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes David Coulthard
Équipes Red Bull Racing , Ferrari
Type d'article Actualités