Coulthard : Williams ne ressent plus la "douleur de l'échec"

partages
commentaires
Coulthard : Williams ne ressent plus la
Jamie Klein
Par : Jamie Klein
12 août 2018 à 09:26

Selon son ancien pilote David Coulthard, l'équipe Williams de Formule 1 ne ressent plus la "douleur de l'échec" comme avant.

Williams vit l'une des pires saisons de son Histoire, figurant à la dixième et dernière position du classement constructeurs au moment de la trêve, avec seulement quatre points inscrits jusqu'ici. La huitième place de Lance Stroll en Azerbaïdjan constitue son unique apparition dans les points, alors que son équipier Sergey Sirotkin et lui ont été éliminés tous les deux dès la Q1 des qualifications de six GP sur 12.

Lire aussi :

Coulthard, qui a piloté pour Williams en 1994 et 1995 et signé sa toute première victoire en Grand Prix avec l'écurie, a fait part de son inquiétude au sujet de la résignation à figurer en fond de grille qu'il perçoit au sein de la structure de Grove. "Williams, je suis un petit peu inquiet", a déclaré l'Écossais, désormais consultant pour Channel 4, à Motorsport.com. "C'est juste que je ne vois pas la douleur de l'échec que nous voyions peut-être par le passé."

"Vous pouvez tromper les gens sur ce que vous ressentez, mais vous ne pouvez pas feindre la passion. J'aimerais voir cette passion revenir chez Williams. Le paddock a beaucoup d'affection pour Williams et ce qu'ils ont accompli, mais évidemment les choses changent et ça va s'amenuiser au fil du temps. J'espère qu'ils vont pouvoir inverser les choses."

Les difficultés de McLaren sont "déroutantes"

McLaren, où Coulthard a couru entre 1996 et 2004 et remporté 12 de ses 13 succès en discipline reine, vit également une saison compliquée en 2018. L'équipe n'a pas réussi à faire un pas en avant significatif au cours de sa première saison d'utilisation des unités de puissance Renault, cela se matérialisant par le départ d'Éric Boullier de son poste de directeur de la compétition, remplacé par l'ancien champion de CART, Gil de Ferran.

Lire aussi :

"C'est déroutant qu'ils traversent un moment aussi difficile, mais cela dépend toujours des gens ; les gens avec le pouvoir de concevoir et construire la voiture soit n'ont pas eu les ressources suffisantes à leur disposition, soit les ont mal utilisées, et donc sont responsables."

"Ron Dennis avait l'habitude de me dire : 'Je ne conçois pas la voiture, je ne construis par la voiture et je ne pilote pas la voiture, donc tous ces éléments ne sont pas de ma responsabilité', ce qui est juste. Sa responsabilité était d'avoir une vision pour l'entreprise, de faire venir des sponsors, de donner aux ingénieurs les ressources dont ils ont besoin pour faire une bonne voiture."

"Je pense que Zak et Gil, quelqu'un qui a un grand esprit de la course, vont changer les choses. Mais ça va prendre du temps."

David Coulthard, McLaren
Prochain article Formule 1
McLaren : Vandoorne doit battre Alonso plus souvent

Previous article

McLaren : Vandoorne doit battre Alonso plus souvent

Next article

Le moteur Honda est plus souple que le Renault '17, selon Gasly

Le moteur Honda est plus souple que le Renault '17, selon Gasly
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes David Coulthard
Équipes McLaren Shop Now , Williams
Auteur Jamie Klein
Type d'article Actualités