Course : Alonso ouvre le bal!

Fernando Alonso a réussi son premier Grand Prix avec Ferrari de la plus belle des manières en s'imposant à Bahreïn, devant son équipier Felipe Massa et Lewis Hamilton

Fernando Alonso a réussi son premier Grand Prix avec Ferrari de la plus belle des manières en s'imposant à Bahreïn, devant son équipier Felipe Massa et Lewis Hamilton.

Après avoir mené une grande partie de l'épreuve, Sebastian Vettel termine au pied du podium suite à un problème avec l'échappement de sa monoplace.

Résumé :


Il fait extrêmement chaud sur la grille de départ. Beaucoup de choses à souligner avant le départ. Un problème d’écrou de roue pour la RB6 de Sebastian Vettel. Chez Ferrari, les deux pilotes ont changé de moteur par précaution, tandis que les HRT partiront des stands suite a des soucis d’embrayage.

Les 22 monoplaces se placent sur la grille après le tour de formation. Moment historique avec le retour de Michael Schumacher, de l’écurie Lotus et du nom Senna. A l’extinction des feux rouges, bon départ de Fernando Alonso qui passe Felipe Massa. La saison commence mal en revanche pour Mark Webber qui connait des soucis de moteur, probablement un trop plein d'huile.

En conséquence, Adrian Sutil est pris dans le nuage de fumée qui s'est échapé de la Red Bull Racing et part en tête-à-queue. Il perd déjà les bénéfices d’une belle qualification. A l'avant, Sebastian Vettel prend très rapidement le large avec deux secondes d’avance après le premier tour.

Décidément, ce Grand Prix ne se passe vraiment pas bien pour Hispania Racing : Karun Chandock n’a fait que deux tours dans cette course avant d'abandonner. Bruno Senna abandonnera lui après une vingtaine de tours. La nouvelle équipe qui s’en sort le mieux pour cette première manche est Lotus qui parviendra à terminer l'épreuve avec ses deux voitures.

Derrière, ça se bat ferme avec Kamui Kobayashi, Nico Hulkenberg et Sébastien Buemi. Nico Hulkenberg pousse très fort et sort de la piste, alors que Lucas di Grassi abandonne déjà sa Virgin dans les graviers.

Quelques instants plus tard, ça s’anime dans les stands avec Vitaly Petrov et Jaime Alguersuari. Problème pour le Russe qui faisait pourtant une belle course jusqu’ici. La suspension avant droite a lâché et il est contraint à l'abandon, alors qu'il occupait la 11ème place.

A la mi-course, pas de changement en tête avec Sebastian Vettel devant Fernando Alonso et Felipe Massa. Derrière, on retrouve Lewis Hamilton, Nico Rosberg, Michael Schumacher, Jenson Button, Mark Webber, Vitantonio Liuzzi et Rubens Barrichello qui ferment le Top 10. Mais Fernando Alonso sort la grosse attaque et revient très fort sur le leader allemand.

La joie n'est cependant que de courte durée chez Red Bull Racing, en proie à un problème d'échappement sur la monoplace de Sebastian Vettel. L'Allemand perd plusieurs secondes au tour. Fernando Alonso en profite pour prendre la tête de la course, Felipe Massa le suit. Sebastian Vettel reste cependant en piste en espérant pouvoir terminer dans le Top 10, synonyme de points.

En fin de course, Michael Schumacher voit revenir Jenson Button et Mark Webber dans ses rétros. Le septuple champion du monde semble avoir un peu plus de mal dans les derniers tours, alors qu’a cinq boucles de la fin, le muret de chez Ferrari semble inquiet pour la voiture de Felipe Massa. Le Brésilien part d’ailleurs en travers.

A l'arrière, après un départ difficile où il est parti en tête-à-queue en s'accrochant avec Adrian Sutil, Robert Kubica réalise une belle course. Le Polonais a montré de belles performances de la part de la R30 et réalisé quelques belles manœuvres de dépassements dont une osée sur Pedro de la Rosa.

Le drapeau à damier est agité quelques instants plus tard. Fernando Alonso commence sa collaboration avec Ferrari de la meilleure des manière, en s’imposant d’entrée, tout comme un certain Kimi Räikkönen en 2007, mais c'était en Australie cette fois-là.

Felipe Massa, deuxième et confortant le doublé pour Ferrari, rassure tout le monde après son grave accident du Grand Prix de Hongrie de l'an dernier. Lewis Hamilton complète le podium alors que Sebastian Vettel sauve bien les meubles avec une quatrième place.

Nico Rosberg, Michael Schumacher, Jenson Button, Mark Webber, Vitantonio Liuzzi et Rubens Barrichello complètent le Top 10.

Pos Pilotes Equipes Tours Ecart Points
01 F. Alonso Ferrari 49 -- 25
02 F. Massa Ferrari 49 + 16.0 secs 18
03 L. Hamilton McLaren 49 + 23.1 secs 15
04 S. Vettel RBR 49 + 38.7 secs 12
05 N. Rosberg Mercedes Benz 49 + 40.2 secs 10
06 M. Schumacher Mercedes Benz 49 + 44.1 secs 8
07 J. Button McLaren 49 + 45.2 secs 6
08 M. Webber RBR 49 + 46.3 secs 4
09 V. Liuzzi Force India 49 + 53.0 secs 2
10 R. Barrichello Williams 49 + 62.4 secs 1
11 R. Kubica Renault 49 + 69.0 secs
12 A. Sutil Force India 49 + 82.9 secs
13 J. Alguersuari Toro Rosso 49 + 92.6 secs
14 N. Hulkenberg Williams 48 + 1 Tour
15 H. Kovalainen Lotus 47 + 2 Tours
16 S. Buemi Toro Rosso 46 + 3 Tours
17 J. Trulli Lotus 46 + 3 Tours
Ret P. de la Rosa BMW Sauber 28 + 21 Tours
Ret B. Senna HRT 17 + 32 Tours
Ret T. Glock Virgin 16 + 33 Tours
Ret V. Petrov Renault 13 + 36 Tours
Ret K. Kobayashi BMW Sauber 11 + 38 Tours
Ret L. di Grassi Virgin 2 + 47 Tours
Ret K. Chandhok HRT 1 + 48 Tours

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button , Pedro de la Rosa , Michael Schumacher , Rubens Barrichello , Mark Webber , Kimi Räikkönen , Fernando Alonso , Lewis Hamilton , Felipe Massa , Nico Rosberg , Vitantonio Liuzzi , Robert Kubica , Lucas Di Grassi , Sebastian Vettel , Bruno Senna , Kamui Kobayashi , Adrian Sutil , Sébastien Buemi , Vitaly Petrov , Nico Hülkenberg , Jaime Alguersuari
Équipes Red Bull Racing , McLaren , Toro Rosso , Mercedes , Sauber , Williams , Force India , Ferrari
Type d'article Actualités