Formule 1
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
15 jours

Course - Bottas maîtrise un Grand Prix calme

partages
commentaires
Course - Bottas maîtrise un Grand Prix calme
Par :
28 avr. 2019 à 13:49

Valtteri Bottas a remporté un Grand Prix d'Azerbaïdjan où les incidents ont été rares, malgré les hautes vitesses atteintes et la proximité des murs.

Valtteri Bottas s'élançait de la pole position aux côtés de son coéquipier Lewis Hamilton, un an après la crevaison qui avait cruellement privé le Finlandais de la victoire sur le même circuit. Sebastian Vettel et Max Verstappen occupaient la seconde ligne, alors que Charles Leclerc n'était que huitième sur la grille suite à son crash en Q2, prenant le départ en pneus mediums. Tout comme Pierre Gasly qui, lui, a dû s'élancer des stands aux côtés de Robert Kubica et Kimi Räikkönen.

Les deux Mercedes ont abordé le premier virage au coude-à-coude suite au très bel envol de Hamilton, mais Bottas a conservé la tête de justesse, alors que Sergio Pérez a doublé Verstappen pour la quatrième place par l'extérieur au virage 3. Lando Norris a également tiré son épingle du jeu, sixième. Le pilote McLaren a attaqué la Red Bull devant lui dès la fin du tour inaugural, toutefois sans succès. 

Après cinq tours, Bottas comptait déjà trois secondes d'avance sur Hamilton, neuf sur Vettel, 13 sur Verstappen, 15 sur Pérez et 16 sur Leclerc, qui avait pris l'avantage sur les McLaren avant de se défaire aisément du Mexicain. Chez McLaren justement, Carlos Sainz a doublé Norris dans la ligne droite des stands. C'est alors que Verstappen s'est plaint à la radio d'un problème de frein moteur, juste avant de se faire dépasser, impuissant, par un Leclerc aidé par l'aspiration et le DRS.

Ferrari lance les arrêts au stand

Dès la fin du 11e tour, Leclerc avait fait la jonction avec son coéquipier Sebastian Vettel, qui est devenu à ce moment-là le premier des hommes de tête à rentrer au stand, chaussant les pneus mediums. Mercedes n'a pris aucun risque et a arrêté le leader Valtteri Bottas au passage suivant, puis Lewis Hamilton après 13 tours.

À ce stade de la course, Leclerc menait avec huit secondes d'avance sur Verstappen (qui a toutefois changé de pneus peu après), 14 sur Bottas, 19 sur Hamilton, 20 sur Vettel et 27 sur Gasly. 

Lire aussi:

Malgré l'avantage de leurs pneus neufs, les Mercedes ne réduisaient pas l'écart très vite sur Leclerc, Bottas et Hamilton accusant huit et dix secondes de retard respectivement après 20 des 51 tours de course, Vettel se trouvant quatre secondes plus loin. Pendant ce temps, tous les pilotes se tenaient à carreau, même si un blocage de roue a valu à Romain Grosjean un passage dans l'échappatoire et la perte de deux places, le pilote Haas se retrouvant 17e avant d'être dépassé par la Toro Rosso d'Alexander Albon.

C'est au 30e tour que la situation est devenue intéressante en tête de la course, alors que Leclerc, Bottas et Hamilton se tenaient désormais en deux secondes. Le Finlandais a pris l'avantage au début du 32e tour, précisément au moment où Daniel Ricciardo a bloqué ses roues en tentant de dépasser Daniil Kvyat, emmenant ce dernier avec lui dans l'échappatoire. Tous deux sont ensuite rentrés au stand pour abandonner, le pilote Renault ayant percuté la Toro Rosso en enclenchant la marche arrière.

 

Leclerc perd du temps derrière Gasly... qui abandonne

Dépassé par Hamilton également, Leclerc a changé de pneus après 34 des 51 tours, chaussant les gommes tendres pour la fin de la course. Le pilote Ferrari s'est toutefois retrouvé derrière la Red Bull de Gasly, qui n'était pas encore rentré au stand et tournait une seconde moins vite que les leaders. Il a fallu plus d'un tour à Leclerc pour s'en débarrasser.

Quelques instants plus tard, Gasly s'est immobilisé en bord de piste, victime d'un problème technique ; les commissaires ont fait appel à la voiture de sécurité virtuelle. Seuls Norris et Kevin Magnussen en ont profité pour passer par la pitlane, alors que Grosjean a abandonné à son tour en raison d'un problème de freins.

À dix tours du but, Bottas comptait trois secondes d'avance sur Hamilton, cinq et demie sur Vettel, neuf sur Verstappen et 38 sur Leclerc, qui était notablement plus lent depuis son arrêt. Alors que tout semblait joué, Hamilton a toutefois commencé à réduire l'écart sur son coéquipier, et s'est retrouvé dans sa zone DRS au 48e passage, mais n'est jamais parvenu à porter une attaque.

Valtteri Bottas a ainsi remporté sa cinquième victoire en Formule 1, s'emparant de la tête du championnat, rejoint sur le podium par Lewis Hamilton et un Sebastian Vettel finalement impuissant. C'est un quatrième doublé consécutif pour Mercedes !

Max Verstappen était quatrième devant Charles Leclerc, qui est rentré au stand en fin d'épreuve pour tenter d'arracher le meilleur tour en course aux Mercedes – avec succès, puisqu'il a tourné une seconde plus vite, en 1'43"009.

Suivaient Sergio Pérez, Carlos Sainz, Lando Norris et Lance Stroll : Racing Point et McLaren faisaient indéniablement une excellente opération. Kimi Räikkönen complétait les points après être parti des stands.

Azerbaijan Grand Prix d'Azerbaïdjan 2019

Cla Pilote Chassis Tours Gap
1 Finland Valtteri Bottas Mercedes 51  
2 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 51 1.524
3 Germany Sebastian Vettel Ferrari 51 11.739
4 Netherlands Max Verstappen Red Bull 51 17.493
5 Monaco Charles Leclerc Ferrari 51 1'09.107
6 Mexico Sergio Pérez Racing Point 51 1'16.416
7 Spain Carlos Sainz Jr. McLaren 51 1'23.826
8 United Kingdom Lando Norris McLaren 51 1'40.268
9 Canada Lance Stroll Racing Point 51 1'43.816
10 Finland Kimi Räikkönen Alfa Romeo 50 1 Lap
11 Thailand Alexander Albon Toro Rosso 50 1 Lap
12 Italy Antonio Giovinazzi Alfa Romeo 50 1 Lap
13 Denmark Kevin Magnussen Haas 50 1 Lap
14 Germany Nico Hülkenberg Renault 50 1 Lap
15 United Kingdom George Russell Williams 49 2 Laps
16 Poland Robert Kubica Williams 49 2 Laps
  France Pierre Gasly Red Bull 38  
  France Romain Grosjean Haas 38  
  Russian Federation Daniil Kvyat Toro Rosso 33  
  Australia Daniel Ricciardo Renault 31  

 

Article suivant
LIVE Formule 1, GP d'Azerbaïdjan: Course

Article précédent

LIVE Formule 1, GP d'Azerbaïdjan: Course

Article suivant

Leclerc élu "Pilote du Jour" du GP d'Azerbaïdjan 2019

Leclerc élu "Pilote du Jour" du GP d'Azerbaïdjan 2019
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Azerbaïdjan
Auteur Benjamin Vinel