Course - Jackpot pour Hamilton, déroute pour Vettel !

partages
commentaires
Course - Jackpot pour Hamilton, déroute pour Vettel !
Par : Fabien Gaillard
22 juil. 2018 à 14:51

Le Grand Prix d'Allemagne 2018 de Formule 1 a été remporté par Lewis Hamilton devant son équipier chez Mercedes Valtteri Bottas et Kimi Räikkönen (Ferrari). Sebastian Vettel est sorti de piste sous la pluie alors qu'il menait.

La onzième épreuve de la saison débute sous un ciel nuageux et des risques de pluie estimés à 60% par Météo France. Le mercure affiche 26°C dans l'air et 44°C sur la piste. Sur la grille, en dehors du top 10 (tous en ultratendres), la plupart des pilotes sont en pneus tendres à l'exception notable d'Ocon en ultratendres et de Ricciardo en mediums.

Lire aussi :

Au départ, Vettel conserve le commandement devant Bottas alors que Räikkönen est un temps sous la menace de Verstappen. Le Finlandais signale quelques gouttes d'eau sur sa visière. Hamilton boucle le premier tour en 12e position alors que Ricciardo est 19e. Vettel s'échappe rapidement pour se mettre hors de portée du DRS de son adversaire direct. Dans le quatrième tour de course, Hamilton passe Leclerc ce qui lui permet d'intégrer le top 10 et donc les points. Après cinq tours, le top 4 s'envole sans surprise, devant Magnussen, Hülkenberg, Grosjean et Pérez.

Dans le septième tour, Pérez dépasse Grosjean à l'épingle de façon autoritaire, le Français étant obligé de mettre quatre roues hors piste. Le pilote Haas semble en difficulté sur ses gommes et se fait passer au DRS par Hamilton quelques instants plus tard. Le #44 pointe au 8e puis au 7e rang quand il se joue de Pérez. Ricciardo est plus en difficulté en mediums, avec une 14e place au même stade de l'épreuve. Dans le 14e tour, une bataille s'enclenche entre Grosjean et Sainz pour le compte de la neuvième position.

À l'entame du 15e tour et alors que Hamilton dépasse le dernier pilote le séparant des autres voitures de pointe, Räikkönen, alors 3e, est appelé au stand. Le Finlandais chausse les gommes tendres neuves et ressort deux secondes devant le pilote Mercedes, en 4e place. Derrière, Alonso tente une manoeuvre désespérée pour passer Leclerc, 11e, mais arrive bien trop vite, doit tirer tout droit et parvient à rester devant Ricciardo en réaccélérant dans la zone hors piste. L'Espagnol puis le Monégasque cèdent face à l'Australien dans les tours suivants.

 

Vettel demande les consignes d'équipe

Après 20 tours de course, Vettel est en tête avec 4,5 secondes d'avance sur Bottas, 10,7 sur Verstappen et une vingtaine sur Räikkönen. Les arrêts commencent à se multiplier dans le peloton, ce qui crée quelques ralentissements dans l'épingle entre les pilotes en pneus neufs et ceux qui en pneus usés. Hülkenberg remercie d'ailleurs Ericsson, à la radio, dont une erreur de trajectoire a permis à l'Allemand de passer la Sauber et une Force India. Les stands sont le théâtre d'une erreur pour l'écurie indienne, Pérez perdant un temps fou en raison d'un pneu avant droit récalcitrant. Vettel finit par rentrer lui aussi, peu après un gros blocage de roue, pour des tendres neufs, et il ressort en quatrième place, derrière Räikkönen mais devant Hamilton.

Peu avant le 30e tour, Ricciardo doit arrêter sa Red Bull sur le bas côté, victime d'un problème technique. Verstappen, qui menait la course depuis l'arrêt de Bottas, s'arrête et cède donc le commandement à Räikkönen et Vettel. L'Allemand qui tente de se faire pressant sur son équipier, au prix quelques tours auparavant d'un blocage assez important à l'épingle. Plus loin dans la hiérarchie, Alonso, cinquième mais sans s'être arrêté, voit Magnussen puis Hülkenberg le passer facilement ; il finit par rentrer au 32e passage.

Lire aussi:

Après 34 tours, les pilotes Ferrari signalent chacun des problèmes pneumatiques et Vettel commence à clairement faire comprendre, à la radio, qu'il perd du temps derrière son équipier, d'autant que Hamilton, qui n'est toujours pas passé par les stands, n'est pas trop loin du duo. Vettel s'agace progressivement auprès de ses ingénieurs en expliquant qu'il peut aller bien plus vite que Räikkönen et que la température de ses pneus est difficile à gérer. Finalement, le Finlandais s'écarte après un échange incroyable avec Jock Clear au cours duquel le #7 lance, suite à une longue explication du technicien : "Qu'est-ce que vous voulez que je fasse ? Dites-le moi juste."

Vettel à la faute sous la pluie !

Alors que la menace de pluie légère se rapproche, Hamilton finit par passer au stand dans le 43e tour, pour monter les ultratendres. La pluie choisit précisément cet instant pour tomber au virage 6 assez fortement. Beaucoup de pilotes mal classés tentent le pari des intermédiaires dans la foulée mais les précipitations sont très localisées sur le circuit. Verstappen est le premier pilote de pointe à chausser les intermédiaires alors que la pluie semble se calmer. Gasly est même lui en pneus pluie mais une grande partie du circuit est sèche. Tous les pilotes qui sont passés par les stands y repassent pour retrouver des pneus slicks.

Mais le temps est décidément insaisissable et l'averse reprend encore au niveau de l'épingle. Bottas en profite pour se jouer d'un Räikkönen empêtré dans le trafic. La pluie s'intensifie et se généralise légèrement ce qui permet à Hamilton de revenir sur le duo de Finlandais mais c'est Vettel qui commet une erreur à l'épingle du stadium ! Il sort tout droit dans les graviers et va percuter le mur à faible vitesse alors qu'il avait une dizaine de seconde d'avance. C'est l'abandon pour le leader du championnat, furieux ! Le Safety Car est déployé pour dégager la Ferrari. Cela permet à Bottas puis Räikkönen de s'arrêter, pour chausser des slicks malgré les conditions. Alors que son écurie l'a appelé dans les stands, il lui est finalement demandé de ne pas le faire mais le Britannique a quitté la voie des stands après la quille, ce qui pourrait sans doute entraîner une pénalité.

 

La course est relancée à la fin du 57e tour avec Hamilton devant Bottas, Räikkönen, Verstappen, Hülkenberg, Pérez et Ocon sur un tracé glissant. Les deux pilotes Mercedes s'offrent une bataille dangereuse au freinage de l'épingle et dans le virage suivant mais le Britannique maintient son avantage. Le Finlandais perd du terrain dans le stadium, sur ordre de son écurie, et se retrouve sous la menace de Räikkönen. La situation se stabilise progressivement et Hamilton prend de l'avance en enchaînant les meilleurs tours. La menace de la pluie demeure présente alors que Räikkönen se fait pressant sur Bottas et que le milieu de peloton est très agité. Sainz écope pour sa part d'une pénalité de 10 secondes après avoir dépassé une Sauber sous Safety Car.

La pluie est annoncée dans le dernier tour mais ne vient finalement pas troubler Hamilton qui passe la ligne d'arrivée en tête, 4,5 secondes devant Bottas, 6,7 secondes devant Räikkönen et 7,6 secondes devant Verstappen. Cette victoire devra sans doute être confirmée suite à la sortie de la voie des stands cavalière au moment du Safety Car.

germany Grand Prix d'Allemagne 2018 - Classement

  Pilote Équipe   Temps Pts
1 united_kingdom Lewis Hamilton Mercedes 67 tours 25
2 finland Valtteri Bottas Mercedes +4.5 18
3 finland Kimi Räikkönen Ferrari +6.7 15
4 netherlands Max Verstappen Red Bull +7.6 12
5 germany Nico Hülkenberg Renault +26.6 10
6 france Romain Grosjean Haas +28.8 8
7 mexico Sergio Pérez Force India +30.5 6
8 france Esteban Ocon Force India +31.7 4
9 sweden Marcus Ericsson Sauber +32.3 2
10 new_zealand Brendon Hartley Toro Rosso +34.1 1
11 denmark Kevin Magnussen Haas +34.9  
12 spain Carlos Sainz Renault +43.0  
13 belgium Stoffel Vandoorne McLaren +46.6  
14 france Pierre Gasly Toro Rosso + 1 tour  
15 monaco Charles Leclerc Sauber + 1 tour  
16 spain Fernando Alonso McLaren + 2 tours  
  canada Lance Stroll Williams Abandon  
  germany Sebastian Vettel Ferrari Abandon  
  russia Sergey Sirotkin Williams Abandon  
  australia Daniel Ricciardo Red Bull Abandon  
Prochain article Formule 1
Gasly va partir dernier du GP d'Allemagne

Previous article

Gasly va partir dernier du GP d'Allemagne

Next article

Championnat - Les classements après le GP d'Allemagne

Championnat - Les classements après le GP d'Allemagne
Load comments

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Allemagne
Catégorie Course
Auteur Fabien Gaillard
Type d'article Résumé de course