Course : Räikkönen, reçu 4 sur 5

Il n'a pas encore commencé mais ce Grand Prix de Belgique 2009 tient déjà toute ses promesses

Il n'a pas encore commencé mais ce Grand Prix de Belgique 2009 tient déjà toute ses promesses. Deux premières lignes inédites, composées des quatre vétérans du plateau, voilà ce qu'il fallait retenir des qualifications de la veille.

C'est donc Giancarlo Fisichella et Jarno Trulli que l'on retrouve sur une surprenante première ligne, devant Nick Heidfeld et Rubens Barrichello. En ce qui concerne le temps, le soleil est de sortie à Spa-Francorchamps, et Météo France ne prévoit pas de pluie. Il fait 17°C dans l'air, 34°C sur la piste, moins de 50% d'humidité.

La procédure de départ est lancée, les feux s'éteignent, c'est parti ! Très bon départ de Fisichella qui conserve la tête de la course. Idem pour Räikkönen qui utilise le KERS pour prendre la deuxième place. Carambolage ! Plusieurs pilotes au tapis ! Button, Hamilton, Grosjean et Alguersuari sont contraints à l'abandon. Drapeau jaune agité et Safety Car.

Un premier tour de folie et un classement qui se retrouve déjà bien chamboulé car Barrichello était resté scotché sur place au départ. Fisichella est en tête, devant Räikkönen, Kubica, Glock, Trulli, Webber, Heidfeld et Rosberg.

C'est en fait Romain Grosjean qui est à l'origine de l'accrochage après avoir heurté Jenson Button. La course va maintenant reprendre. Räikkönen klaxonne déjà derrière Fisichella. Il passe en tête sans aucun soucis grâce au KERS.

Beaucoup de dépassements dans ces premiers tours. Barrichello se défait de Badoer, Vettel prend l'aspiration sur Rosberg et le passe très proprement. Au tour de Sutil de passer le deuxième pilote Ferrari. Devant, les écarts se creusent et Räikkönen effectue le meilleur tour en course.

Nakajima ne peut rien faire lorsque Sutil prend l'aspiration et déboite le nippon à la sortie du Raidillon. Kubica est le premier à s'arrêter, au 12ème tour. Glock en fait de même, mais Fisichella continue en revanche. C'est long pour Glock ! La pompe ne fonctionne pas, il a perdu plus de six secondes dans les stands.

Räikkönen et Fisichella aux stands, Webber en fait de même. Vettel récupère ainsi la tête de la course. On a frôlé l'accrochage dans les stands ! C'était chaud entre Webber et Heidfeld.

Webber laisse Heidfeld passer pour éviter une éventuelle pénalité. Barrichello fait l'extérieur à Webber, qui semble en difficulté et qui écope d'un drive through pour sa manœuvre dans les stands. Quelle déception pour l'Australien, qui aurait pu jouer la gagne aujourd'hui.

Toutes ces histoires font les affaires de Vettel, Rosberg et Alonso. Rosberg s'arrête au 18ème tour, ce qui laisse à nouveau le champ libre à Räikkönen et Fisichella, qui ne sont plus séparés que d'une petite seconde. Fernando Alonso est troisième, mais il n'a pas encore ravitaillé.

C'est l'abandon pour Jarno Trulli, qui rentre aux stands. Devant, Fisichella se rapproche encore de Räikkönen, il n'y a que sept dixièmes entre les deux hommes. Alonso aux stands au 24ème tour. Il a tout perdu ! Un problème à la roue avant gauche, il a perdu près de trente secondes : C'est en réalité une touchette au premier tour qui avait vrillé la roue, ce qui fait que le mécanicien a eu beaucoup de mal pour la retirer.

Alonso au ralenti, il va abandonner à cause de cette roue. C'est une course à oublier pour Renault, vraiment très malchanceuse cette saison. Il ne reste déjà plus que 15 tours, et Vettel revient sur Kubica pour le gain de la troisième place.

Le pilote BMW rentre dans les stands, Vettel doit maintenant cravacher. Räikkönen prend un peu d'air devant, il a une seconde et deux dixième d'avance. Les deux leaders aux stands et sortent dans le même ordre. Vettel est le nouveau leader provisoire.

Fisichella reprend trois dixièmes à Räikkönen dans leur tour de sortie des stands ! Vettel aux stands, il est à la lutte avec Kubica pour monter sur le podium. Il repart, devant Kubica ! Le podium se dessine peu à peu.

Webber met la pression sur Rosberg pour la huitième place, synonyme du dernier point mis en jeu. Meilleur tour en course pour Sebastian Vettel, qui revient comme un boulet de canon sur la tête de la course ! Nous entrons dans les trois derniers tours. La BGP001 de Rubens Barrichello fume ! Il continue, à allure réduite.

Dernier tour, Barrichello tient bon devant Rosberg et Webber. Kimi Räikkönen se dirige lui vers sa quatrième victoire en cinq Grands Prix à Spa-Francorchamps. De son côtés, Giancarlo Fisichella va offrir ses premiers points à Force India, et non des moindres puisqu'il va terminer sur le podium !

Räikkönen passe la ligne, première victoire de la saison pour la Scuderia Ferrari ! Fisichella est deuxième, magnifique performance du Romain. Sebastian Vettel sauve les meubles et termine troisième. Il reprend ainsi six points à Button.

Suivent les deux BMW-Sauber de Kubica et d'Heidfeld, Kovalainen, Barrichello et Rosberg. Un très beau Grand Prix de Belgique, encore une fois. Prochain rendez-vous dans deux semaines, à Monza, le temple de la vitesse.

Pos Pilotes Equipes Tours Ecart Points
01 K. Räikkönen Ferrari 44 Abandon 10
02 G. Fisichella Force India 44 + 0.9 secs 8
03 S. Vettel RBR 44 + 3.8 secs 6
04 R. Kubica BMW Sauber 44 + 9.9 secs 5
05 N. Heidfeld BMW Sauber 44 + 11.2 secs 4
06 H. Kovalainen McLaren 44 + 32.7 secs 3
07 R. Barrichello Brawn 44 + 35.4 secs 2
08 N. Rosberg Williams 44 + 36.2 secs 1
09 M. Webber RBR 44 + 36.9 secs
10 T. Glock Toyota 44 + 41.4 secs
11 A. Sutil Force India 44 + 42.6 secs
12 S. Buemi Toro Rosso 44 + 46.1 secs
13 K. Nakajima Williams 44 + 54.2 secs
14 L. Badoer Ferrari 44 + secs
Ret F. Alonso Renault 26 + 18 Tours
Ret J. Trulli Toyota 21 + 23 Tours
Ret J. Button Brawn 0 + 44 Tours
Ret R. Grosjean Renault 0 + 44 Tours
Ret L. Hamilton McLaren 0 + 44 Tours
Ret J. Alguersuari Toro Rosso 0 + 44 Tours

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Giancarlo Fisichella , Jarno Trulli , Jenson Button , Rubens Barrichello , Nick Heidfeld , Kimi Räikkönen , Fernando Alonso , Sebastian Vettel , Romain Grosjean
Équipes McLaren , Toro Rosso , Sauber , Williams , Force India , Ferrari
Type d'article Actualités