Course - Ricciardo au bout d'un suspense incroyable !

Daniel Ricciardo a remporté son premier Grand Prix en Formule 1 au terme d'une course incroyable ayant vu tout d'abord les deux pilotes Mercedes se livrer une intense bataille, avant de rencontrer des problèmes de surchauffe et de permettre à un...

Daniel Ricciardo a remporté son premier Grand Prix en Formule 1 au terme d'une course incroyable ayant vu tout d'abord les deux pilotes Mercedes se livrer une intense bataille, avant de rencontrer des problèmes de surchauffe et de permettre à un groupe de cinq pilotes de pouvoir jouer la victoire dans les 10 derniers tours.

L'Australien devance Rosberg, ayant roulé à l'économie sur le dernier tiers de la course, et un Vettel revenu de nulle part et chipant la vedette au duo Pérez/Massa, accidenté dans le tout dernier tour...

--



Les deux Marussia contre le mur au premier tour

Le tour de formation est exécuté à vitesse extrêmement réduite pour économiser autant de carburant que possible sur cette piste où la consommation est l’un des facteurs déterminants, par 27°c dans l’air et 50°C en piste.

Le départ du Grand Prix voit Hamilton monter à la hauteur de Rosberg, poleman. L’Allemand ferme la porte et force Hamilton à sortir de la trajectoire, permettant à Vettel se s’emparer de la seconde position. P10 sur la grille, Räikkönen prend le meilleur sur Button, tandis que Vergne s’offre un dépassement sur Alonso.

Derrière, les Marussia de Chilton et Bianchi abordent mal la première chicane. Chilton touche son équipier par derrière ; Bianchi percute violemment le mur, tandis que l’Anglais voit également sa course s’achever avec fracas. De nombreux débris jonchent la piste et imposent l’entrée en jeu de la voiture de sécurité dès le premier tour.



Hamilton se débarrasse de Vettel

Il faut un bon moment pour dégager la piste des nombreux débris de carbone disséminés sur près de 70 mètres. La voiture de sécurité permet à tous d’économiser carburant et pneus. Pour Hülkenberg, parti en tendres depuis la 11ème place et pointant P12, la neutralisation ne peut qu’être bonne. La course d’Ericsson prend fin : sa Caterham est victime d’une défaillance de l’unité de puissance Renault.

Le pace-car rentre à la fin du 7ème tour. Rosberg garde son commandement devant Vettel et Hamilton. Derrière, Ricciardo, P6, ne laisse aucun répit aux Williams. Pérez monte dans les points en dépassant Button. Rosberg est déjà informé du fait qu’il n’a plus rien à craindre concernant la consommation.

Hamilton se trouve vite dans l’aileron arrière de Vettel à la faveur du DRS. Avec 25 km/h de plus en bout de ligne droite avant les stands, l’Anglais passe le Champion en titre au 9ème passage et se lance à la poursuite de Rosberg, 1,7s devant.



Le duel Mercedes commence, Massa perd gros

Tandis que les pilotes Mercedes tournent dans les mêmes temps tout en essayant de protéger les gommes supertendres, Ricciardo tente de se débarrasser des Williams en anticipant son arrêt au T13.

L’Australien ressort P15, derrière la Lotus de Maldonado. Bottas réagit en s’arrêtant dans le tour suivant et regagne la piste devant la Red Bull. Ce n’est pas le cas de Massa, qui ressort derrière, encore un tour plus tard, après un changement de pneu avant prolongé. Une situation d’autant plus délicate pour le Brésilien qu’il doit désormais composer avec un bouchon constitué de voitures parties en tendres ou devant encore s’arrêter.

Mercedes attend le 18ème passage pour arrêter Rosberg, qui passe très proche du mur dans la première chicane avec ses pneus tendres frais. Hamilton s’arrête un tour plus tard et demeure derrière, perdant même une demi-seconde sur son arrêt. Le duo évolue à 2,7s d’intervalle au 20ème des 70 tours.

Hamilton à l’attaque, Force India pousse

Hamilton trouve 0’9s sur Rosberg dans le 21ème passage. Avec une autre paire de tours canon, le Britannique revient dans la même seconde que Rosberg et la zone d’activation du DRS.

Rosberg est contraint de regarder dans ses rétroviseurs et manque son dernier freinage au 25ème passage. Le fait de couper la chicane fait passer son avance de 0’5s à 1,1s. Une investigation des commissaires pour utilisation excessive de la piste est ouverte. Troisième, Pérez fait un travail extraordinaire en tournant encore avec ses supertendres du départ au T27. Trois secondes derrière, Hülkenberg, avec l’autre Force India, évolue avec ses tendres du départ. Bloqué derrière son compatriote, Vettel ne peut rien faire pendant de longs tours et se voit contraint de défendre : Bottas est revenu dans son aileron arrière.

En dépit du message radio de précaution de son team l’incitant à ne rien tenter avant la décision des commissaires, Hamilton revient de nouveau à 0’3s de Rosberg au 30ème tour et ne relâche pas la pression sur son équipier. Bien lui prend, car c’est juste d’un « dernier avertissement » dont écope l’Allemand.

Surchauffe chez Mercedes !

Agacé par l’omniprésence de Hamilton dans ses rétroviseurs, Rosberg demande à la radio pourquoi son équipier semble autant à l’aise.

Pérez, P3, s’arrête enfin pour chausser les tendres au T34 et ressort P9, derrière Alonso. Bottas, P5, réalise un second arrêt au T35. Le Finlandais finira la course en tendres, tout comme Ricciardo, qui a pris l’avantage sur Vettel à l’avantage du temps perdu par Vettel derrière Hülkenberg, qui passe enfin aux stands pour passer les supertendres au T41.

La course devient soudain très différente pour les deux Mercedes, qui souffrent de problèmes de surchauffe. Les seconds secteurs des deux Flèches d’Argent sont bientôt les plus lents du plateau, les poursuivants reprennent deux secondes au tour ! Dans la dernière ligne droite, Mercedes tourne à 260 km/h contre 280 km/h pour la concurrence.



Hamilton out ; 4 pilotes dans 2 secondes en tête !

Troisième, Massa est en chasse derrière les deux Mercedes en difficulté. 5 secondes sont perdues en 3 tours par les Flèches d’Argent. Rosberg et Hamilton observent leur second arrêt aux 44ème et 45ème passages et ressortent derrière Massa, qui prend la tête avant son propre arrêt !

Le 48ème passage marque un grand tournant avec l’abandon de Lewis Hamilton : les freins ne veulent plus aller plus loin !

La lutte pour la victoire est grande ouverte avec les difficultés de Rosberg, leader avec une seconde d’avance sur…la Force India de Sergio Pérez. Le Mexicain mène un trio menaçant constitué des deux Red Bull. La stratégie pour Vettel, qui ferme ce groupe, est de laisser Ricciardo abimer ses pneus derrière la Force India avant de passer à l’offensive dans les 10 derniers tours. Mais le temps perdu par ce trio permet à Rosberg de garder un peu d’air.

Quatre secondes derrière, un second train de quatre pilotes est composé de Hülkenberg, Bottas, Massa et Alonso. Le Brésilien a des gommes plus fraiches de 12 tours que son équipier et parvient à se frayer un chemin pour donner le rythme.

10 tours et 5 vainqueurs potentiels !

La tension est à son comble dans les derniers tours. Le quatuor de tête (Rosberg-Pérez-Ricciardo-Vettel) se tient en 1,6s et se voit rattrapé par Massa, deux secondes derrière l’Allemand à 10 tours de l’arrivée.

Massa opère la jonction à 8 tours de l’arrivée. Vettel ouvre la porte au T64, mais Massa ne parvient pas à passer. La tension est forte pour Pérez et Ricciardo, victimes eux aussi de surchauffe. Le bouchon Pérez saute au tour 65, quand Ricciardo s’engouffre au premier freinage et se dégage immédiatement pour aller attaquer le leader Rosberg.

Ricciardo prend la tête du GP du Canada au terme du 67ème des 70 tours sur un dépassement propre sur Rosberg ! La fête continue pour Red Bull : Vettel prend la P3 de Pérez dans l’avant-dernier tour.

Une manœuvre osée de Massa et Pérez envoie avec violence les deux pilotes dans le mur dans l’abord du tout dernier tour : double abandon ! La victoire de Ricciardo est signée sous drapeau jaune, devant Rosberg et Vettel. Button conclut le GP à la quatrième position, devant Hülkenberg, Alonso et Bottas.

Formule 1 - Grand Prix du Canada 2014
Pilote Ecurie Ecart Pts
01   D. Ricciardo   Red Bull 70 tours 25
02   N. Rosberg   Mercedes +4.2 18
03   S. Vettel   Red Bull +5.2 15
04   J. Button   McLaren +11.7 12
05   N. Hülkenberg   Force India +12.8 10
06   F. Alonso   Ferrari +14.8 8
07   V. Bottas   Williams +23.5 6
08   J. Vergne   Toro Rosso +28.0 4
09   K. Magnussen   McLaren +29.2 2
10   K. Räikkönen   Ferrari +53.6 1
11   S. Pérez   Force India +1 tour
12   F. Massa   Williams +1 tour
13   A. Sutil   Sauber +1 tour
14   E. Gutiérrez   Sauber +6 tours
Ab   R. Grosjean   Lotus Aileron arrière
Ab   D. Kvyat   Toro Rosso Panne
Ab   L. Hamilton   Mercedes Crevaison
Ab   K. Kobayashi   Caterham Panne
Ab   P. Maldonado   Lotus Panne
Ab   M. Ericsson   Caterham Moteur
Ab   M. Chilton   Marussia Accident
Ab   J. Bianchi   Marussia Accident
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton , Sergio Pérez , Daniel Ricciardo
Équipes McLaren , Toro Rosso , Mercedes , Sauber , Williams , Force India , Ferrari
Type d'article Actualités