Course : Signé Maldonad'or !

Le premier rendez-vous européen de la saison aura tenu toutes ses promesses ce dimanche, à Catalunya (Espagne)

Le premier rendez-vous européen de la saison aura tenu toutes ses promesses ce dimanche, à Catalunya (Espagne). Sous un beau soleil et des températures un peu plus fraîches que la veille (22°C dans l'air, 33°C sur la piste), le surprenant Pastor Maldonado a réussi à convertir sa pole en victoire, au nez et à la barbe d'un Fernando Alonso revenu aux affaires avec la Scuderia Ferrari. Kimi Räikkönen complète le podium du jour.

Tout avait pourtant mal commencé pour Maldonado, dépassé dès le premier virage par le héro local tandis que les Lotus ne parvenaient pas à briller comme à l'accoutumée au départ. C'est même les Mercedes qui ont été les grandes gagnantes du début de course, avec Rosberg qui s'intercalait entre Räikkönen et Grosjean tandis que Schumacher se retrouvait juste derrière ces trois hommes.

De toute la course, Maldonado et Alonso n'auront jamais été inquiété par les Lotus ou les Mercedes et filaient en tête. Dans le peloton, en revanche, la bataille faisait rage et à la suite d'un arrêt aux stands, Grosjean se retrouvait aux prises avec Senna, qu'il dépassait non sans mal, à l'inverse de Schumacher. Le septuple champion du monde, trop proche du Brésilien, heurtait l'arrête de la Williams et voyait sa course s'achever prématurément.

Peu de temps après cet incident, Vettel et Massa se retrouvaient pénalisés d'un drive throught pour ne pas savoir ralenti sous drapeau jaune. De mauvaise augure pour Red Bull, d'autant plus que Webber rencontrait un problème d'aileron avant et perdait de précieuses secondes. Arrivait alors la seconde salve d'arrêts aux stands, qui allait définitivement tourner à l'avantage de Maldonado et Williams.

Le Vénézuélien s'arrêtait le premier et signait un tour de sortie des stands digne d'un grand champion. Pendant ce temps, Alonso se retrouvait bloqué derrière une Marussia et perdait de précieuses secondes. Six secondes plus précisement lorsqu'il retournait en piste. Maldonado avait repris le commandement et ne le lâcherait plus. Mais la menace Räikkönen se faisait pressente. Sur une stratégie décalée, le Finlandais profitait de pneus plus frais sur son dernier relais et reprenait une seconde au tour aux hommes de tête.

Insuffisant néanmoins, puisqu'il terminait simplement la course dans les échappements d'Alonso, lui-même incapable de rattraper Maldonado dans les derniers tours. Romain Grosjean terminait lui au pied du podium, devant un incroyable Kamui Kobayashi, auteur de deux dépassements parfaits sur Button puis Rosberg. Sebastian Vettel imitait le Japonais et allait se défaire des deux hommes dans les derniers tours.

Rosberg, Hamilton (auteur d'une folle remontée), Button et Hülkenberg se partageaient les derniers points. Jean-Eric Vergne, longtemps accroché au point de la 10ème place, devait finalement se contenter de la 12ème. Le dernier Français engagé en F1, Charles Pic, était quant à lui contraint à l'abandon...

Pos Pilotes Ecuries Ecart Points
01 P. Maldonado Williams Vainqueur 25
02 F. Alonso Ferrari +3.1 secs 18
03 K. Räikkönen Lotus +3.8 secs 15
04 R. Grosjean Lotus +14.7 secs 12
05 K. Kobayashi Sauber +64.6 secs 10
06 S. Vettel Red Bull +67.5 secs 8
07 N. Rosberg Mercedes +77.9 secs 6
08 L. Hamilton McLaren +78.1 secs 4
09 J. Button McLaren +1 tour 2
10 N. Hülkenberg Force India +1 tour 1
11 M. Webber Red Bull +1 tour  
12 J. Vergne Toro Rosso +1 tour  
13 D. Ricciardo Toro Rosso +1 tour  
14 P. Di Resta Force India +1 tour  
15 F. Massa Ferrari +1 tour  
16 H. Kovalainen Caterham +1 tour  
17 V. Petrov Caterham +1 tour  
18 T. Glock Marussia +2 tours  
19 P. de la Rosa HRT +3 tours  
Ret S. Perez Sauber +29 tours  
Ret C. Pic Marussia +31 tours  
Ret N. Karthikeyan HRT +44 tours  
Ret B. Senna Williams +54 tours  
Ret M. Schumacher Mercedes +54 tours  

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen , Fernando Alonso , Pastor Maldonado , Sebastian Vettel , Kamui Kobayashi , Romain Grosjean , Charles Pic , Jean-Éric Vergne
Équipes McLaren , Toro Rosso , Mercedes , Sauber , Williams , Force India , Ferrari
Type d'article Actualités