Formule 1
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé

Course - Verstappen l'emporte devant un Gasly surprise !

partages
commentaires
Par :
17 nov. 2019 à 18:53

Max Verstappen (Red Bull) a remporté le Grand Prix du Brésil 2019 de Formule 1, devant un Pierre Gasly opportuniste qui signe son premier podium dans la discipline !

C'est sous un ciel dégagé et avec une température de la piste plus haute que jamais ce week-end (50°C) que débute l'avant-dernière course de la saison. 

Au départ, Verstappen conserve le commandement mais en revanche Hamilton se porte rapidement à hauteur de Vettel, sur l'extérieur. Les deux hommes abordent le premier virage de front mais le Britannique fait l'extérieur à la Ferrari et passe en seconde position. Derrière, Bottas devance Albon, Gasly et Grosjean. Dans le peloton, Leclerc se fraie un chemin en dépassant Ricciardo puis Norris au prix de belles batailles avec les deux hommes qui s'achèvent toutefois dans le premier freinage du second tour. Le Monégasque entre dans les points dès le troisième passage et continue de remonter en se jouant de Giovinazzi puis des deux Haas.

Lire aussi :

Au cinquième tour, Verstappen s'échappe avec plus de deux secondes d'avance sur Hamilton. Albon menace Bottas pour la quatrième position. La lutte entre Magnussen et Ricciardo au 13e rang tourne à l'accrochage au huitième tour. Le pilote Renault manque légèrement son freinage, ce qui suffit à envoyer le Danois en tête-à-queue dans l'échappatoire avant qu'il reparte devant les deux Williams sans trop de dégâts. L'Australien doit lui passer par les stands avec un aileron avant cassé, ressortant dernier. L'incident fait l'objet d'une enquête, Ricciardo écopant de 5 secondes de pénalité.

Au 10e tour, Leclerc se débarrasse du dernier adversaire qui le sépare du top 6 en dépassant Gasly avant le premier virage. Il se situe à ce moment de la course à une quinzaine de secondes du leader Verstappen, à qui il est demandé de bien gérer les pneus. Dans le 15e tour, Hamilton est désormais régulièrement à moins de deux secondes du Néerlandais alors que derrière eux Vettel est de plus en plus décroché. Le #33 commence à redouter, à la radio, une perte de performance soudaine de ses pneus tendres.

Verstappen réplique

Au 20e tour, Hamilton rentre au stand le premier pour chausser des tendres. Au tour suivant, Verstappen s'arrête également mais le Néerlandais a perdu du temps dans le tour de rentrée derrière une Williams. L'arrêt se passe très bien mais au moment de la ressortie, c'est la Williams de Kubica qui est relâchée trop tôt et manque d'accrocher la Red Bull. Le temps perdu dans cette séquence permet à Hamilton de repasser devant. Cependant, aux prises avec Leclerc, le Britannique perd à son tour du temps et se retrouve sous la menace de Verstappen qui dépasse Leclerc avant le dernier virage. Dans la ligne droite, la Red Bull efface la Mercedes très facilement et pour cause : Hamilton était en train de recharger ses batteries. Albon laisse ensuite passer son équipier avant d'être contourné par l'extérieur dans le virage 1 par le sextuple Champion du monde.

En vidéo :

Une fois Vettel (pour des mediums) et Bottas (pour des durs) arrêtés, et repartis en quatrième et cinquième positions, Verstappen retrouve les commandes peu avant le 30e tour, deux secondes devant Hamilton qui doute de la stratégie du second relais en tendres. Leclerc passe par les stands pour monter les pneus durs, il repart derrière Albon, cinquième, qui lui est en mediums. Dans les 10 tours suivent, c'est le vent de plus en plus fort qui semble gêner les pilotes.

Au 40e tour, Verstappen dispose de trois secondes d'avance sur Hamilton, qui compte lui-même une dizaine de secondes sur Vettel. Contrairement aux deux autres pilotes, l'Allemand est en pneus mediums et sa stratégie dépend de la tenue des gommes. Pendant ce temps, Bottas rentre au stand pour la seconde fois, en troquant ses durs pour des mediums. Cela précipite la seconde vague d'arrêts : Hamilton passe au stand au 44e tour pour monter des mediums. Dans son tour de sortie, il est cependant gêné par Ricciardo. Verstappen s'arrête au passage suivant et conserve la tête, même si son avantage s'est réduit de moitié. Vettel est donc en tête, avec une demi-douzaine de secondes d'avance.

Bottas part en fumée

Au 50e tour, après avoir vu son avance fondre, Vettel s'arrête. Verstappen retrouve la tête, 1,5 seconde devant Hamilton. Bottas, vite revenu sur Leclerc, butte sur le Monégasque qui défend âprement. La défense paie puisque au 52e tour, le moteur de Bottas lâche et le Finlandais doit abandonner. Après un long moment sur le bas-côté mais dans une zone semblant sûre, la direction de course déploie le Safety Car. Verstappen rentre au stand pour monter des tendres alors que Hamilton reste en piste et prend la tête. Leclerc en profite également pour passer au garage, il ressort cinquième.

En vidéo :

L'épreuve reprend au 60e passage, après une longue phase où les retardataires se sont dédoublés. Hamilton conserve un rythme très lent jusqu'à la zone de l'entrée des stands. Mais cela ne suffit pas : en gommes tendres, Verstappen se positionne à l'extérieur et enroule Hamilton sur ses mediums usés. Le Néerlandais s'échappe vite. Derrière, en revanche, les Ferrari ont été surprises par Albon qui s'est emparé de la troisième position avec deux roues dans l'herbe dans les S de Senna. Le Thaïlandais a désormais la Mercedes rescapée en ligne de mire. Mais c'est sans compter sur Vettel qui est également sur les talons de la Red Bull #23. L'Allemand tente sa chance au premier virage du 63e tour mais doit céder face à la défense de son homologue.

Gasly sur la boîte !

Mais au 66e tour de course, Ferrari implose de nouveau : après une attaque à l'intérieur de Leclerc dans le premier virage, Vettel se retrouve à la poursuite et avec le DRS dans la ligne droite de retour. L'Allemand se glisse à l'extérieur mais les deux voitures se touchent légèrement, ce qui provoque le bris de la roue avant droite de Leclerc et la crevaison de Vettel ! Les deux hommes abandonnent et le Safety Car est déployé. Mercedes fait le choix étonnant de rentrer au stand pour passer des tendres, il repart quatrième, derrière Verstappen, Albon et Gasly !

En vidéo :

La course reprend à deux tours du but. Verstappen maintient le peloton au ralenti jusqu'à la grille de départ avant de relancer. Albon est endormi, tout comme Gasly qui est surpris par Hamilton. Le Britannique est ensuite à l'attaque sur Albon. Dans le second secteur, le #44 tente l'intérieur sur le #23, mais les deux hommes entrent en contact. Albon est envoyé en tête-à-queue alors que Hamilton subit des dégâts sur son aileron. Gasly en profite pour repasser devant le sextuple Champion du monde et lui résiste jusqu'au bout ! Incroyable podium pour le Français !

Sous enquête des commissaires pour l'accrochage avec Albon, Hamilton pourrait être privé de sa troisième place, qui reviendrait alors à Sainz, quatrième sur la piste.

Brazil GP du Brésil - Course

P. Pilote Constructeur Tours Temps Ecart
1 Netherlands Max Verstappen
Red Bull 71 1:33'14.678
2 France Pierre Gasly
Toro Rosso 71 1:33'20.755 6.077
3 United Kingdom Lewis Hamilton
Mercedes 71 1:33'20.817 6.139
4 Spain Carlos Sainz Jr.
McLaren 71 1:33'23.574 8.896
5 Finland Kimi Räikkönen
Alfa Romeo 71 1:33'24.130 9.452
6 Italy Antonio Giovinazzi
Alfa Romeo 71 1:33'24.879 10.201
7 Australia Daniel Ricciardo
Renault 71 1:33'25.219 10.541
8 United Kingdom Lando Norris
McLaren 71 1:33'25.882 11.204
9 Mexico Sergio Pérez
Racing Point 71 1:33'26.207 11.529
10 Russian Federation Daniil Kvyat
Toro Rosso 71 1:33'26.609 11.931
11 Denmark Kevin Magnussen
Haas 71 1:33'27.410 12.732
12 United Kingdom George Russell
Williams 71 1:33'28.277 13.599
13 France Romain Grosjean
Haas 71 1:33'28.925 14.247
14 Thailand Alexander Albon
Red Bull 71 1:33'29.605 14.927
15 Germany Nico Hülkenberg
Renault 71 1:33'32.737 18.059
16 Poland Robert Kubica
Williams 70 1 lap
17 Germany Sebastian Vettel
Ferrari 65
18 Monaco Charles Leclerc
Ferrari 65
19 Canada Lance Stroll
Racing Point 65
Finland Valtteri Bottas
Mercedes 51
Article suivant
LIVE F1 - Suivez le GP du Brésil en direct

Article précédent

LIVE F1 - Suivez le GP du Brésil en direct

Article suivant

Hamilton : L'accrochage avec Albon, "complètement de ma faute"

Hamilton : L'accrochage avec Albon, "complètement de ma faute"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Brésil
Catégorie Course
Auteur Fabien Gaillard