Course - Vettel se défait de Hamilton et l'emporte !

partages
commentaires
Course - Vettel se défait de Hamilton et l'emporte !
Par : Benjamin Vinel
26 mars 2017 à 06:34

Sebastian Vettel a remporté un Grand Prix d'Australie stratégique à l'issue d'un long duel opposant Mercedes à Ferrari.

Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32
Sebastian Vettel, Ferrari SF70H
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17, devant Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR12
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H, devant Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-17
Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM10
Marcus Ericsson, Sauber C36, devant Sebastian Vettel, Ferrari SF70H
Lance Stroll, Williams FW40
Fernando Alonso, McLaren MCL32
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-17, bloque une roue
Felipe Massa, Williams FW40
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17, devant Fernando Alonso, McLaren MCL32
Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR12
Esteban Ocon, Force India F1
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS17
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08
Max Verstappen, Red Bull Racing RB13, devant Felipe Massa, Williams FW40
Antonio Giovinazzi, Sauber C36
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR12

C'est sans la Red Bull de Daniel Ricciardo, destinée à la quinzième place de la grille mais victime d'un problème électrique lors de son tour de mise en grille, que le départ a été donné après deux tours de formation, bien que la monoplace de l'Australien ait été réparée suffisamment vite pour lui permettre de s'élancer avec deux tours de retard.

Auteur de la pole position, Lewis Hamilton a pris un envol parfait, tandis que Sebastian Vettel a conservé la deuxième place tant bien que mal devant Valtteri Bottas et Kimi Räikkönen : le même ordre que sur la grille.

Plus loin dans le peloton, pas d'incident au premier virage même si quelques pilotes ont mis deux roues dans l'herbe ; on ne peut pas en dire autant du tour inaugural dans son ensemble, puisque Kevin Magnussen et Marcus Ericsson se sont retrouvés dans les graviers du virage 3 après s'être accrochés, la faute à une légère perte de contrôle du pilote Haas sur le vibreur. Tous deux ont pu reprendre la course. Pendant ce temps, Sergio Pérez montrait ses muscles avec un dépassement osé sur Daniil Kvyat au virage 9.

 

À l'avant du peloton, Räikkönen a rapidement été distancé par le trio de tête, mais Bottas et surtout Vettel se sont maintenus à distance raisonnable du leader Hamilton, qui a mis cinq tours à creuser un écart d'une seconde.

Victime d'une perte de puissance moteur au dixième tour, Stoffel Vandoorne a connu un arrêt au stand de 19 secondes mais est parvenu à reprendre la piste après avoir redémarré son unité de puissance. À ce stade de la course, Hamilton et Vettel étaient les deux hommes à avoir tourné en moins de 1'29, avec un meilleur tour en 1'28"2 pour l'Allemand et 1'28"3 pour le Britannique ! Moins de deux secondes les séparaient.

Grosjean out

Derrière eux, la hiérarchie n'évoluait pas davantage, avec Bottas, Räikkönen, Max Verstappen, Felipe Massa et Romain Grosjean. Ce dernier a toutefois connu une énorme déconvenue à la fin du 14e tour, rentrant au stand au volant d'une Haas VF-17 émettant un panache de fumée. C'était l'abandon pour le Français, auteur d'une brillante sixième place en qualifications.

Quant à Jolyon Palmer, en proie à des soucis techniques, il persévérait tant bien que mal au volant d'une Renault R.S.17 blessée, avant de se résoudre à jeter l'éponge.

L'overcut de Vettel

Lewis Hamilton a été le premier pilote du groupe de tête à rentrer au stand, en l'occurrence à la fin du 17e tour, pour chausser les gommes tendres. Sebastian Vettel n'a cependant pas pris l'initiative d'en faire autant, préférant rester en piste pour tenter de réduire l'écart. À raison, puisque Hamilton s'est retrouvé coincé derrière la Red Bull de Verstappen et a perdu un temps précieux. Lorsque Vettel a effectué son arrêt au stand à la fin de la 23e boucle, il est parvenu à reprendre la piste juste devant la Red Bull et la Mercedes !

Bottas et Verstappen se sont arrêtés deux tours plus tard, le Néerlandais chaussant notamment des gommes supertendres, ce qui a permis à Räikkönen de prendre la tête le temps d'une boucle... avec trois secondes d'avance sur Vettel et six sur Hamilton.

Daniel Ricciardo, quant à lui, aura connu une journée catastrophique, conclue sur le bas-côté avec une casse moteur au 28e tour.

 

À mi-course, Vettel devançait Hamilton de six secondes et Bottas de 13 secondes. Équipé de pneus plus jeunes de huit tours, le Finlandais a toutefois grignoté l'écart qui le séparait de son coéquipier à coup de dixièmes, pour se retrouver à moins de quatre secondes au 35e tour. Pendant ce temps, ce sont près de huit secondes qui séparaient Hamilton de Vettel.

Quant au premier Grand Prix de Lance Stroll, il se sera achevé par un abandon à l'issue du 43e tour. Le Canadien est alors rentré au garage après une excursion dans les graviers. Pas davantage de réussite pour Kevin Magnussen, victime d'un souci technique quelques instants plus tard pour un double abandon Haas.

À dix tours du but, Vettel menait toujours la course avec huit secondes d'avance sur Hamilton, 11 sur Bottas, 24 sur Räikkönen et 25 sur Verstappen, qui se rapprochait progressivement de la quatrième place détenue par le Champion du monde 2007.

La première depuis 2015 pour Ferrari

Le classement n'a toutefois plus évolué dans le top 5, et Sebastian Vettel a remporté la première victoire de la Scuderia Ferrari depuis 2015, devançant les Flèches d'Argent de Lewis Hamilton et de Valtteri Bottas, tandis que Kimi Räikkönen et Max Verstappen complètent le top 5.

Felipe Massa se classe à une sixième place dont il s'est emparé dès le départ, suivi par Sergio Pérez, Carlos Sainz et Daniil Kvyat, qui se sont livré une belle bataille tout au long de la course.

Esteban Ocon marque le premier point de sa carrière en Formule 1 après une bataille remarquable en fin de course face à Nico Hülkenberg et Fernando Alonso. Ce dernier a toutefois été contraint à l'abandon quelques instants plus tard.

Sondage mondial des fans 2017
 Grand Prix d'Australie
 PiloteÉquipeTempsPts
01 S. Vettel Ferrari 57 tours 25
02 L. Hamilton Mercedes +9.9 18 
03  V. Bottas Mercedes +11.2 15 
04 K. Räikkönen Ferrari +22.3 12 
05 M. Verstappen Red Bull +28.8 10 
06 F. Massa Williams +83.3
07 S. Pérez Force India + 1 tour
08 C. Sainz Toro Rosso + 1 tour
09 D. Kvyat Toro Rosso + 1 tour
10  E. Ocon Force India + 1 tour
11  N. Hülkenberg Renault + 1 tour  
12  A. Giovinazzi Sauber + 2 tours  
13  S. Vandoorne McLaren + 2 tours  
  F. Alonso McLaren Abandon  
   K. Magnussen Haas Abandon  
   L. Stroll Williams Abandon  
  D. Ricciardo Red Bull Abandon  
  M. Ericsson Sauber Abandon  
  J. Palmer Renault Abandon  
  R. Grosjean Haas Abandon  
Prochain article Formule 1
Championnat : les classements après le GP d'Australie

Previous article

Championnat : les classements après le GP d'Australie

Next article

Grosjean, après sa casse moteur : "Ça pique, c’est clair"

Grosjean, après sa casse moteur : "Ça pique, c’est clair"

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Australie
Lieu Melbourne Grand Prix Circuit
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Résumé de course